Des nouvelles du Celsea, une satire percutante de notre société, de Elodie Maurizot

Pelure d’oignon, Salaud de Deacon, pauvre Bridget, Espoir et Spire, Les silences de Minh, L’Eclipse, Pomme de discorde et Démon du Jeu.
 
Tels sont les titres intrigants des sept nouvelles qui composent le recueil « Des nouvelles du Celsea ». Ces textes, dont les auteures sont des étudiantes en lettres, ont été sélectionnés dans le cadre d’un concours auquel ont pris part de nombreux jeunes littérateurs.
 
Il est difficile d’imaginer que ces nouvelles soit l’œuvre de jeunes auteures débutantes : le style est percutant, l’écriture est fluide, chaque nouvelle est bien aboutie. L’absurde se mêle à la réalité avec succès, chaque situation est poussée jusqu’à son extrême ce qui au final donne un joyeux mélange de cynisme, burlesque et humour.
 
Mais rapidement, au cours de la lecture,  une question se pose : ces textes sont-ils réellement aussi éloignés de notre réalité qu’ils en paraissent au premier abord ? En effet, qui n’a jamais vu une personne sans domicile recroquevillée sous son abri de fortune et serrer contre elle un ours en peluche ou un animal de compagnie, représentant pour elle son unique réconfort ? Qui n’a pas dans son entourage un adolescent rivé à son écran d’ordinateur et totalement absorbé par un monde virtuel, le coupant peu à peu de la réalité ? Mais aussi la montée du féminisme, en réponse aux violences faites aux femmes, les traumatismes de ceux qui ont vécu la guerre, les difficultés de retrouver le goût à la vie après la perte d'un être proche : tous ces thèmes sont d’actualité.
 
L’intérêt de ces nouvelles est d’amener une réflexion profonde sur les problèmes de notre époque. Les exemples sont extrêmes, les sentiments sont exacerbés, les univers sont divers. Mais au final, ces jeunes auteurs ont, chacune à leur manière, su saisir la réalité qui les entoure.
 
Le talent est bel et bien présent et nul doute que l’on entendra parler dans un avenir proche de Spohie Dupin de Saint Cyr, Laurence Gardella, Justine Richard, Sophie Peltier-Le Dinh, Marianne Barrett, Clara Melot et Noémie Fachan, les jeunes auteures des « Nouvelles du Celsea ».

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau