Emma, de Jane Austen

 

Quatrième de couverture

Emma Woodhouse vit avec son père veuf. D'une grande beauté et pleine d'assurance, elle évolue en toute indépendance à Highbury, sans aucun souci financier et entourée d'amis fidèles. Mais le mariage de son ancienne gouvernante avec M. Weston la ramène à sa solitude. Pour se distraire, elle décide de s'occuper du mariage des autres, persuadée d'avoir des talents d'entremetteuse. Elle se consacre à sa nouvelle protégée, la très jolie Harriet Smith, qu'elle destine à M. Elton, le vicaire de Highbury. Les plans de la jeune fille semblent en bonne voie, mais ses certitudes vacillent lorsque les événements prennent un tour inattendu : ses propres émotions amoureuses lui vaudront bien des déconvenues...

 

Chronique de Platinegirl

Avec "Emma", j'ai vécu une expérience surréaliste. En tant que lectrice passionnée, j'ai l'habitude de tourner les pages plus vite que mon ombre et, normalement, quand un livre me plait, il n'est pas rare de le voir fini dans la journée, disons au maximum dans la semaine si je suis occupée. Avec "Emma", cela n'a pas du tout été le cas. J'ai eu beau apprécier ma lecture, il n'était pas rare de m'apercevoir avec effarement que, durant la demi-heure qui venait de passer, je n'avais avancé que de 10 pages. Je ne savais plus trop quoi en penser...

Tout avait pourtant démarré sous de bonnes auspices. La couverture du livre, représentant un tableau de Kennington, me plaisait et convenait admirablement au style de Jane Austen (alors qu'il n'a été peint que bien plus tard). La quatrième de couverture me promettait de belles heures de lecture devant moi (je connaissais déjà l'histoire, ayant vu le film éponyme). Certes, je voyais l'épaisseur du roman mais, si cela m'angoisse quelque peu généralement, cela ne m'a jamais freinée ou arrêtée.

Mais voilà, 522 pages, c'est déjà beaucoup. Mais 522 pages d'une écriture très petite avec très peu de marges et pas de pages blanches intercalées (les chapitres se suivent, juste séparés par leur numéro), c'est juste énorme. Ce roman de Jane Austen est dit comme étant le plus abouti, je ne l'avais pas compris comme cela. Un roman abouti n'est pas nécessairement long, selon moi, il est juste supposé parfait, on ne veut rien y ajouter ou y retirer.

J'ai beaucoup aimé lire "Emma", malgré tout. L'histoire est digne des autres romans de Jane Austen, je ne me suis pas ennuyée une minute durant ma lecture. Les personnages qu'on y croise sont tous dignes d'intérêt (ceux qui sont plaisants comme ceux qui nous hérissent), le parti pris de Jane Austen de rire des trop bavardes ou des trop vaniteuses est superbe (d'autant plus quand l'auteure s'amuse à retranscrire leurs paroles non pas en discours direct, ni en discours indirect d'ailleurs, mais dans un mélange des deux qui est un régal pour l'amatrice que je suis).

Je ne trouve pas quoi que ce soit à enlever à l'histoire, alors que je me plains qu'elle soit trop longue. Je suis perdue et c'est assez rare pour être souligné! J'aurais juste une petite critique à faire: je n'ai aucune idée de la manière dont Emma a fait pour comprendre une certaine chose, à la toute fin du roman! Un personnage pas spécialement bavard lui parle et tourne autour du pot, et Emma le comprend alors qu'il n'a, selon moi, tout du moins, encore rien dit! Le pire étant que je savais à l'avance ce qu'il comptait dire, les lecteurs "ordinaires" devraient ne rien comprendre, je pense!

Ce fut une chronique assez bizarre, je le conçois. Mais, au moins, elle correspond à son livre qui m'a vraiment surprise par sa longueur! En quelques mots, laissez-moi vous résumer mon avis général: Un roman très long à recommander aux amateurs de Jane Austen, mais à ne pas conseiller aux néophytes qui préfèreront d'autres romans de l'auteure ou alors le voir en film. Une histoire passionnante où l'ironie de l'auteure est particulièrement mise en valeur.

 

Voir la chronique de Sabbata

Emma

Jane Austen

Editions Archipoche (L'Archipel)

544 pages

7,50 euros

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 14/01/2016