Histoires extraordinaires, de Edgar Allan Poe

histoires-extraordinaires.jpgQuatrième de couverture :

« Les gens de police sont confondus par l'absence apparente de motifs légitimant, non le meurtre en lui-même, mais l'atrocité du meurtre... L'étrange désordre de la chambre, - le corps fourré, la tête en bas, dans la cheminée, - l'effrayante mutilation du corps de la vieille dame, - ces considérations, jointes à celles que j'ai mentionnées et à d'autres dont je n'ai pas besoin de parler, ont suffi pour paralyser l'action des agents du ministère et pour dérouter complètement leur perspicacité si vantée. Dans les investigations du genre de celle qui nous occupe, il ne faut pas tant se demander comment les choses se sont passées, qu'étudier en quoi elles se distinguent de tout ce qui est arrivé jusqu'à présent. Bref, la facilité avec laquelle j'arriverai, - ou je suis déjà arrivé, - à la solution du mystère, est en raison directe de son insolubilité apparente aux yeux de la police... »

 

Chronique de Sybille :

N'ayant étudié Edgar Allan Poe qu'au collège, je suis ravie d'avoir pu lire ces fameuses "Histoires Extraordinaires" et je remercie pour cela l'Archipoche. J'en profite aussi pour dire que je suis admirative de cette nouvelle collection "La bibliothèque du collectionneur" : je trouve le format très pratique (il est un peu plus petit qu'un livre de poche) et je trouve l'idée de rééditer des classiques tel que Jane Eyre ou Le fantôme de l'Opéra, vraiment géniale. Il faut bien le dire, ces petits livres sont magnifiques et dès que j'ai reçu Histoires Extraordinaires, je n'ai pas pu m'empêcher de l'admirer.

Avant d'entrer dans le vif du sujet, je dois dire que moi qui n'ai pas l'habitude de lire les préfaces, j'ai fait une exception pour celui ci et je suis ravie de l'avoir fait : la préface est écrite par Charles Baudelaire (auteur que j'apprécie énormément). J'ai trouvé cette préface bien faite, et très explicative.

Histoires extraordinaires est un recueil de nouvelles, ce qui en soit se lit assez rapidement. Cependant, je dois dire que je suis un peu déçue par ces petites histoires. En effet, on m'a tellement parlé de ce livre en bien que je pensais le lire très facilement et être en admiration sur les nouvelles. Mais cela n'a pas été le cas : certaines nouvelles m'ont plu, d'autres beaucoup moins. Le gros défaut que je leur ai trouvé, c'est que certaines nouvelles sont beaucoup trop longues, et trop descriptives, ce qui fait que je n'arrivais pas à "entrer" dans l'histoire, du moins, pas aussi facilement que je l'aurais souhaité. Ma lecture a donc été plutôt fastidieuse. C'est ce que j'ai ressenti à la lecture du Scarabée d'or, par exemple.

Ce qui m'a beaucoup marqué dans ce recueil, c'est la diversité des histoires. En effet, certaines nouvelles vont être policières, comme Double assassinat de la rue Morgue ou la lettre volée (qui m'ont, d'ailleurs, beaucoup fait penser à Sherlock Holmes et le docteur Watson), d'autres vont être présentée sous forme de journal recensant des notes techniques, comme le Canard au Ballon, et d'autres vont vraiment raconter une histoire comme les souvenirs de Monsieur Auguste Bedloe ou Aventure sans pareille d'un certain Hans Pfaall.

Je suis contente d'avoir re-découvert l'écriture de Edgar Allan Poe mais je n'ai pas été transporté comme je l'aurais voulu. Cependant, certaines histoires valent la peine d'être lue et appréciée telle que Aventure sans pareille d'un certain hans Pfaall, que j'ai trouvé très imaginative et amusante, ou encore Double assassinat de la rue Morgue, qui présente un enquête très descriptive et intéressante. Je pense donc, que je lirais d'autres de ces oeuvres.

 

Histoires extraordinaires,

de Edgar Allan Poe

éditions l'Archipel - Archipoche

Collection "La bibliothèque du collectionneur"

432 pages

12 euros

 

Sybille

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 18/11/2015