Le songe d'une nuit d'été, de Wiliam Shakespeare

Quatrième de couverture

À l'heure où les elfes s'éveillent, les humains s'endorment, et il est demandé au spectateur, victime consentante, de croire à la communication improbable de ces deux mondes. Les uns habitent la cité, régie par une loi anti-naturelle et imposée ; les autres demeurent au plus profond des bois, lieu où les lois irrationnelles de l'amour ont libre cours. Thésée juge les amoureux, Obéron les réconcilie grâce à un philtre d'amour qui, tel une encre magique, engendre dans le coeur des amants, comme dans l'intrigue, des bouleversements baroques.

 

Chronique de Sybille

j'aime beaucoup Shakespeare, j'avais adoré Roméo et Juliette que j'ai étudié en long en large et en travers durant mes études secondaires, donc je n'ai pas pu m'empêcher de craquer et de lire le  songe d'une nuit d'été.

L'histoire est plutôt légère, agréable à lire et courte. C'est sans aucun grâce doute le style théatrale.Dans cette histoire, l'amour et le fantastique se mêlent à merveille, on se sent tout de suite impliqué dans ses histoires d'amour et dans ce monde fantastique. j'ai d'ailleurs beaucoup aimé le fait que la plupart de l'action se passe dans la fôret, car tout apparaît comme magique et féérique. Chaque recoin, chaque détail paraît important, on a l'impression de voyager avec les différents personnages dans cette fôret et pourtant, on ne quitte pas son canapé !

Cependant, malgré le fait que l'histoire se lise relativement vite, l'auteur étant Shakespeare, j'ai parfois rencontré des petits problèmes de compréhension, car le vocabulaire utilisé est parfois très soutenue et plutôt obsolète.

Concernant les personnages, là aussi, il y a quelques contradictions et quelques incompréhensions. En effet, les liens entre les personnages et les histoires sont plutôt difficile à perçevoir ; tout ne se dévoile qu'à la fin de l'histoire, ce qui peut poser problème, surtout pour les personnes comme moi qui sont vite dépassées lorsqu'il y a trop de personnages. Cependant, j'ai tout de même réussi à m'attacher aux deux couples principaux qui sont plus ou moins manipulés et qui se retrouvent au centre de problèmes causés par un elfe. Les personnages secondaires tels que Flûte, Lecoin ou Bottom sont des personnages secondaires qui n'apportent que très peu à l'histoire...je vous conseille mine de rien de lire ce classique, parce que même si on est confronté à des incompréhensions et certaines difficultés, c'est un histoire courte qui se très rapidement...

 

Le songe d'une nuit d'été

William Shakespeare

Librio

93 pages

2€

 

Sybille

 

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 16/11/2015