Les mystères de la forêt, de Ann Radcliffe

les-mysteres-de-la-foret.jpg

Quatrième de couverture

Un carrosse lancé à toute allure, dans la nuit, en pleine tempête, un couple fuyant la justice, un arrêt devant une vieille maison isolée sur la lande, occupée par des bandits tenant prisonnière une belle jeune fille … Les Mystères de la forêt est un roman gothique, baignant dans une atmosphère inquiétante sur fond d’architecture médiévale et de surnaturel. C’est pour ce livre qu’Ann Radcliffe mérite particulièrement son titre de « maîtresse du suspense ». Roman d’aventures, c’est aussi un roman de la sensibilité : volupté dans le malheur, émotions exacerbées sont mises en avant. Mais le désir et la sexualité refoulée ne sont jamais loin, dans ce livre dont le sous-titre pourrait être « Adeline ou les malheurs de la vertu ».

 

Chronique d’Ailayah

Je tiens tout d’abord à remercier les éditions Folio pour m’avoir permise de découvrir ce classique du genre.

Je dois dire que ça m’a fait bizarre de me replonger dans un classique après avoir lu autant de romans contemporains. Et finalement, je devrais lire plus de classique. Car je dois dire que même si je n’ai pas adoré cette lecture, elle me fut tout de même bien sympathique.

Ce que j’ai apprécié c’est que c’est un roman complet. Je ne parle pas en termes d’histoire, mais en termes de genre, car il mélange de nombreux genres au final. Nous avons là à la fois du mystère, du suspense, de l’action, de l’aventure, de la romance, des descriptions superbes, un peu de surnaturel … En ce sens, je dois dire que le roman est vraiment superbe. D’autant plus qu’Ann Radcliffe sait développer tout cela avec beaucoup de justesse, c’est un récit rythmé (malgré quelques longueurs au début du roman selon moi), intriguant et on veut vraiment avoir le fin mot de toutes ces aventures qu’Adeline doit vivre.

Les décors sont magnifiques. Notamment l’abbaye en ruines que nous découvrons au début du roman. La nature est superbement décrite et apporte une ambiance au roman des plus intrigantes. Le paysage a une telle place dans ce roman qu’on en vient à le voir comme un personnage à part entière. Un personnage sombre, mystérieux, aux allures surnaturelles, mais également d’une beauté magnifique.

Le petit bémol qui m’a un peu gênée, c’est qu’Adeline m’a légèrement énervée par son attitude un peu geignarde, à se plaindre, s’apitoyer sur son sort. Certes, ce n’est pas là sa seule caractéristique, et heureusement, car elle se révèle au final une jeune fille assez forte derrière les apparences et qui arrive à tenir tête aux hommes malgré tout, et c’est d’ailleurs ce qui va lui causer autant de soucis. Mais, cet aspect d’elle-même on ne le voit que tardivement quand on commence à comprendre un peu toute l’intrigue, qui ne nous est dévoilée que sur les dernières pages au final.

Au final, ça reste tout de même un roman bien sympathique et je vous invite à vous y plonger si vous aimez les atmosphères gothiques et les intrigues dont on ne comprend tous les enjeux qu’à la fin.

 

Les mystères de la forêt

Ann Radcliffe

Folio

546 pages

8,40€

 

Ailayah

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 18/11/2015