De morve et de pleurs, de Marcel Innocenti

Morve

Quatrième de couverture

Marcello a sept ans. Comme tous les petits garçons de son âge, il vit dans l’insouciance la plus totale, malgré la guerre et la faim. Entouré de ses parents et de ses nombreux frères et sœurs, la vie lui semble douce jusqu’au jour où sa mère l’emmène « là-bas », dans le Berry, sans un mot d’explication. Marcello est placé chez des fermiers qui, moyennant le paiement d’une pension, sont chargés de subvenir à ses besoins. Mais la réalité s’avère terrible. Moins bien traité que les animaux de la ferme dont il doit s’occuper, privé d’amour, séparé des siens, éduqué à coups de brimades et de sévices, Marcello quittera bien vite l’enfance pour survivre dans ce monde hostile. Du Berry à la Normandie, il rencontrera Zouzou, fils d’une prostituée et d’un père algérien, Marie-Josèphe, souffre-douleur de leur nourrice, une femme dure et impitoyable, mais aussi les « petites bonnes » qui l’amèneront sur d’autres chemins bien troubles, mais tellement délicieux.
De morve et de pleurs met en lumière cette page d’Histoire où des milliers d’enfants, après la guerre, ont été placés parce que leurs parents étaient trop pauvres pour les nourrir. Confrontés à la violence, au racisme, à l'intolérance, leurs vies en seront à jamais blessées. Une époque que l’on croyait révolue, mais l’enfance volée reste, hélas, toujours d’actualité…

Chronique de Garlon

Plongeons dans un livre extrêmement poignant.

Marcello, jeune enfant, se voit placer auprès de fermiers, et puis d’une dame, après la seconde guerre mondiale car ses parents ne savent plus subvenir à ses besoins.

Mais dans ces familles, Marcello va se retrouver maltraité psychologiquement, être traité plus bas que terre. Pour survivre, ce petit enfant va devoir s’adapter à ce monde tellement cruel.

J’ai vraiment adoré ce livre.

On se retrouve ici dans une histoire extrêmement poignante. On suit l’histoire de Marcello avec une intense émotion, totalement pris par ce que va vivre ce pauvre enfant forcé à s’adapter à ce monde si cruel, en devenant lui-même un enfant de plus en plus cruel et sans coeur.

C’est un témoignage qui ne laissera personne indifférent, qui révoltera le lecteur et lui arrachera une larme.

Mais c’est aussi une histoire réelle : celle de tant d’enfants qui, après la guerre, ont connu une telle situation et ont vécu une torture psychologique et physique atroce.

Le style d’écriture est très fluide et agréable à lire, nous permettant de nous plonger corps et âme dans le récit et de suivre la vie de Marcello.

Les personnages, et surtout Marcello, sont superbement bien travaillés, et on les suit donc avec une grande passion. Le partage des émotions se fait ici à un degré colossal, magistral, et nous plonge dans des abîmes de sentiments qui vont, à coup sûr, arracher au moins une larme au lecteur.

En bref, nous avons ici une magnifique histoire très bien conçue qui nous parle d’un enfant dont les parents ne savent plus s’occuper. Nous avons une très intense émotion d’un très grand degré, avec un superbe style d’écriture et des personnages très bien travaillés.

Un livre à découvrir !

 

De morve et de pleurs

Marcel Innocenti

Zinedi

Contemporain

136 pages

17 €

 

Garlon

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 18/11/2014