Il était une Ville, de Thomas B. Reverdy

9782290123447 iletaituneville couvbandeau hd

Quatrième de couverture :

A Détroit en 2008, les maisons ne valent plus rien et les gens s'en vont en les abandonnant. Eugène, jeune ingénieur français, débarque dans la ville dévastée pour superviser un projet automobile. Au même moment, l'inspecteur Brown enquête sur la disparition du petit Charlie, qui a grandi dans un des quartiers désertés.

Chronique de Sabbata :

Connu pour son roman Les Evaporés, Thomas B. Reverdy revient avec une nouvelle intrigue se passant cette fois-ci à Détroit dans le Michigan, Etats-Unis. Après une catastrophe naturelle, c’est l’économie qui se dégrade, la ville qui devient fantôme, petit à petit. Pourtant, c’est là qu’est envoyé Eugène, un français qui doit rétablir l’économie automobile après avoir raté un travail en Chine. Pendant ce temps-là, un enfant est porté disparu et met en évidence un trafic mis en place depuis quelques temps.

L’auteur aborde les mêmes thèmes : les disparitions, la reconstruction de l’homme après une catastrophe naturelle et imposée. Il y a du désespoir, des questions qui restent un moment sans réponse, puis il y a le déclic, un petit changement qui permettra aux personnages de prendre une autre voie, d’aller plus loin, de voir enfin le jour et de laisser la misère derrière eux.

On suit des personnages qui évoluent progressivement, nous font réfléchir, deviennent attachants par leur humanité.

Honnêtement, j’ai préféré de loin Les Evaporés, néanmoins, ce roman se laisse lire. La plume de l’auteur est jolie à lire, le texte fait réfléchir le lecteur. On ne tombe jamais dans la facilité. Plus encore, il y a des messages positifs qui apparaissent. Sincèrement, allez-y !

Il était une ville

Thomas B. Reverdy

J'ai lu

Contemporain

320 pages

7,20€

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau