Inferno de Dan Brown

61tkn-i-l.jpg

Quatrième de couverture:

Robert Langdon voyage en Italie et se trouve confronté à une affaire d'eugénisme en lien avec L'Enfer de Dante Alighieri. Robert Langdon se réveille en pleine nuit à l'hôpital. Désorienté, blessé à la tête, il n'a aucun souvenir des dernières trente-six heures. Il ignore pourquoi il se retrouve à Florence et d'où provient l'objet macabre que les médecins ont découvert dans ses affaires. La couverture représente Santa Maria del Fiore à Florence en Italie.

 

Chronique de Fiona:

Tout d'abord merci aux Editions JC Lattes de m'avoir permis de découvrir les nouvelles aventures de Robert Langdon!

C'est vraiment avec impatience que j'ai attendu de recevoir Inferno, ayant beaucoup aimé les précédentes histoires du célèbre professeur de symbologie, et je n'ai pas été déçue une seule seconde! On se replonge avec plaisir dans les aventures qui sont désormais son lot quotidien...Il est cette fois entrainé dans une course poursuite contre des adversaires très puissants, mais le problème cette fois-ci est de taille, il se réveille avec une amnésie bien gênante car il ne sait pas pourquoi on cherche à le tuer et quel est l'étrange objet qu'il a dans la poche.

J'ai aimé le fait qu'on soit aussi intrigué que le héros quant à savoir ce qu'il se passe. L'accompagner dans sa quête de la vérité et de ses actions des 48h précédentes. Le rythme est bien maitrisé et l'histoire nous emmène de rebondissement en découvertes ahurissantes. De plus, le fait que le centre de l'histoire soit en relation avec l'art et la littérature ancienne est plaisant, car on retrouve le domaine de Langdon et l'univers du Da Vinci Code. En effet, c'est un hommage à Dante Alighieri qui est rendu dans ce roman. On en apprends toujours plus à chaque page, tout comme on découvre avec plaisir la belle ville de Florence.

Les descriptions très détaillées de l'environnement dans lequel Langdon et sa compagne Sienna évoluent sont un des aspects les plus inintéressants. On peut vraiment avoir le sentiment d'être sur place avec eux. Tout comme les connaissances historiques distillées tout au long du roman sont agréables.

Pour ceux qui connaissent déjà le professeur de ses précédentes aventures le retrouveront avec joie, égal à lui-même (mis à part l'amnésie...), et les personnages ajoutés ne manquent pas de charme ou de charisme. La compagnie féminine est tenue par une séduisante médecin, Sienna et les "méchants" ne manquent pas, au point où l'on peut être déstabilisé et ne plus savoir qui est l’ennemi au final...

L'histoire est bien menée, réserve bien des surprises, quoique peut-être un peu prévisible sur la fin, mais bien écrite. Le style de Dan Brown est fluide, parfois drôle et c'est avec plaisir que j'attends la suite des aventures de Robert Langdon.

Pour résumer, un roman d'aventure et de suspense comme j'aime, ponctué de références sur l'Italie des Médicis, sur La divine comédie de Dante et d’œuvres d'art de la renaissance. Un bon moment à passer si l'on aime résoudre des énigmes!

 

Inferno

Dan Brown

Editions JC Lattes

565 Pages

22.90€

Chroniques de Fiona

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 24/11/2013