Jeu de Pistes, de Marcel Théroux

jeu-de-pistes.jpgQuatrième de couverture :

Damien March a 35 ans. Il s'ennuie. Des nuits à écrire des voix off pour la BBC alors qu'il se rêvait grand reporter, du temps perdu, de vagues amis et quelques histoires oubliables. Jusqu'à ce télégramme : "Patrick mort. Papa". Son oncle est mort, il avait presque oublié qu'il était vivant. Pourtant il a fait de lui son unique héritier. Damien plaque tout et s'en va vivre dans la maison de Cape Cod de son oncle, ancien écrivain à succès dont l'originalité et la fantaisie peuplent ses souvenirs d'enfance. C'est un véritable cabinet de curiosités, où il déniche un manuscrit inachevé : Les Confessions de Mycroft Holmes, pastiche savoureux dont le héros est le frère méconnu de Sherlock Holmes. Et qui recèle des indices, menant eux-mêmes, de fausses pistes en détours, à un secret de famille insoupçonné.

Chronique de Ceinwèn :

Initiallement, ce roman s'intitulait The Confessions of Mycroft Holmes. Etant une grande fan du célèbre détective londonnien, mais passablement ignorante sur son frère Mycrof, je me suis lancée avec curiosité dans ce roman.

Amère déception, les amateurs ne trouveront rien dedans. Certes nous avons un bout d'histoire sencé raconté un épisode de la vie de Mycroft, mais ça ne sauve pas le reste. Et il y manque cruellement la verve du Sherlock original.

Le scénario est simple, Damien March s'ennuie terriblement dans sa petite vie rangée et sans histoire, alors quand il se retrouve héritier d'un vieil oncle un peu excentrique, il y voit là un moyen de reprendre sa vie en main. Mais il ira de déceptions en déception, dans cette grande maison qu'il ne peut pas changer, où il se sent loin de tout et certainement pas chez lui. En faisant un peu de rangement, il tombera par hasard sur un pastiche écrit par son oncle, traitant du frère du célèbre Sherlock Holmes. A ce moment là, l'auteur veut instiller un drame, une enquête.

Manque de chance, après 200 pages de vie quotidienne ennuyeuse au possible, dure de ranimer l'attention du lecteur. Mais je me suis dit que peut être il y allait avoir un magnifique rebondissement. Même pas. L'histoire de Mycroft est non seulement très courte, mais en plus assez maladroite (par volonté de l'auteur et non manque d'un quelconque talent, attention). Seulement, ce pastiche est sencé lancé un enquête, quelque chose, mais rien ne vient vraiment. On voit vaguement Damien March allé deci delà, mais l'affaire se cloturera sur quelques pauvres paragraphes sencé résumé toute l'enquête cachée par ce postiche. Une déception.

L'auteur a peut être du talent, mais ce livre m'a grandement déçue, et même ennuyée. Je ne peux que vous conseiller de passer votre chemin, sauf si vous êtes nostalgique de vos vacances chez un membre de votre famille qui n'a pas d'enfants et de curieuses manies.

 

 

Jeu de Piste

Marcel Théroux

ed. Plon

250 pages

21€

 

Ceinwèn

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 24/05/2012