La baie des baleines, de Jojo Meyes

la-baie-des-baleines.jpg

Quatrième de couverture :

Sur les plages préservées au sud de Sydney, Silver Bay est un véritable havre de paix. C'est ici que s'est réfugiée Liza McCullen avec sa fille Hannah pour échapper à sa vie passée. Mais l'arrivée de Mike Dormer va bouleverser la tranquillité de la petite communauté. Cet Anglais trop curieux, qui prétend être venu à Silver Bay pour se reposer, risque en réalité d’anéantir tous les efforts de Liza pour sauver le petit hôtel familial et protéger les baleines.

 

Chronique de Sybille :

La baie des baleines n'était pas ma première rencontre avec Jojo Meyes. J'avais déjà lu Les fiancées du pacifique que j'avais tout simplement adoré. Donc, lorsque Le livre de poche nous a proposé ce livre dans sa sélection du mois, je n'ai pas hésité une seconde. Et j'ai bien fait ! Encore une fois, je n'ai absolument pas été déçue par l'auteure. Il me tarde d'ailleurs de découvrir ces autres livres.

Ce livre raconte l'histoire peu banale de Kathleen, une vieille dame de 76 ans, Liza, sa nièce et Hannah, la fille adolescente de Liza. Elles vivent toutes les trois dans le petit hôtel familial, qui a perdu sa gloire passé. Pourtant, cet hôtel est extrêmement bien placé puisqu'il est au coeur de Silver Bay, un endroit magnifique où l'on peut croiser des baleines ! Liza s'est totalement prise d'affection pour ces animaux depuis qu'elle a fui l'Angletterre précipitamment avec sa petite fille. On fait la connaissance de plusieurs autres personnages qui gravitent autour d'elles, notamment un bon nombre de personnes qui gagnent leur vie grâce à l'éco tourisme (à savoir  proposer des balades en bateau pour voir les baleines au plus près). Mike Dormer est un jeune cadre anglais qui débarque au beau milieu de tous ces personnages. Son seul but est purement professionnel puisqu'il doit préparer un projet permettant la construction d'un énorme complexe hôtelier. Ce projet pourrait bien bouleverser la vie des habitants de Silver Bay.

L'histoire est juste magnifique. Il n'y a pas d'autres mots. L'auteure nous livre un récit profond et émouvant. J'ai eu la véritable impression de lire un "page turner". C'est bien simple, je l'ai pratiquement d'une traite, je n'avais qu'une envie : connaître l'avenir de ces personnages, qui est très incertain pendant une très grande partie du livre. L'auteure arrive à captiver le lecteur et c'est tout de même assez rare de pouvoir tenir en haleine son lectorat aussi longtemps.

Encore une fois, l'écriture de Jojo Meyes est véritablement addictive. C'est ce que j'avais ressenti lors de ma lecture des Fiancées du Pacifique, mais je crois que c'est encore plus réel dans La Baie des Baleines. L'univers qu'elle crée est tellement passionnant qu'on ne peut que s'intéresser au destin de Silver Bay. Le thème des baleines n'est pas un thème qui m'intéresse plus que cela, mais j'ai trouvé que l'auteure arrivait à sensibiliser le lecteur à  la sauvegarde de ces animaux, sans pour autant en faire des tonnes. C'est très appréciable, si bien que je n'ai pas pu m'empêcher d'aller me renseigner sur le problème de la sensibilité des baleines à la "pollution sonore".

Un dernier mot sur les personnages pour conclure cette chronique : ils sont très attachants. Je crois que Hannah et Liza sont celles auxquelles je me suis le plus attaché. Hannah est touchante, mignonne et on a très envie de la protéger. Liza quant à elle, est extrèmement troublante, et très secrète. On sent qu'elle a beaucoup de choses à cacher, et est très mystérieuse. on attends avec impatience qu'elle se dévoile un peu plus. Kathleen est également un des pilliers du roman, elle m'a beaucoup plu, et elle complète bien le trio principal.

Vous l'aurez compris, La baie des Baleines est un véritable chef d'oeuvre littéraire. Vous ne pouvez absolument pas passer à côté !

La baie des baleines,

de Jojo Meyes,

édition Le livre de poche

7 euros 22

504 pages

 

 

Sybille

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau