La deuxième vie d'Hippolyte Bontampis, de Isabella Marques

la-deuxieme-vie-d-hippolyte-bontampis.jpgQuatrième de couverture :

Hippolyte Bontampis est un homme ordinaire dont la vie monotone et sans amour sachève un matin. Il est abattu par une inconnue, dans son appartement, dune balle en plein cur. Ceci nest pas la fin de lhistoire mais le début. Hippolyte se réveille et nous emmène avec lui dans un labyrinthe surréaliste où se croisent plusieurs fils dAriane. Il y rencontrera la passion, la jalousie et la haine. Et c'est à travers sa mort qu'il trouvera un sens à sa vie.
 
Chronique de Sybille :
 
Je suis ravie d'avoir pu lire cette petite nouvelle et je remercie les éditions Mon petit éditeur et l'auteure de ce livre, Isabella Marques. Cette petite nouvelle est vraiment très agréable à lire : je l'ai lu en un après midi et j'ai vraiment apprécié le message que l'auteure veut faire passer.
 
L'histoire est plutôt originale : l'auteure prend des éléments de la vie quotidienne, et en fait une histoire proche du surnaturel. Hippolyte Bontampis est un homme tout à fait normal à la vie bien rangé, mais il est abbatu par une femme qu'il ne connaît pas. Et là, tout s'enchaîne. Il devient une sorte d'esprit errant, et finit par "rencontrer" sa voisine du dessous Alice, et le commissaire qui s'occupe de son enquête. Étrangement, Alice ressemble énormément à son amour de jeunesse, et il veut donc passer du temps avec elle, même si pour cela, ça signifie la tuer. Et pas facile, quand on est un esprit errant...
 
Je dois avouer que la seconde partie de la nouvelle s'enchaîne très rapidement, et qu'elle est un peu complexe à comprendre. J'ai mis quelques temps à comprendre quelle orientation l'auteure voulait donner au récit, mais une fois qu'on est lancé dans la lecture de cette seconde partie, on s'y fait très rapidement, et le message de l'auteure paraît assez clair : "profitez de la vie" ou "la vie est trop courte"...
 
J'ai beaucoup aimé les personnages : je me suis attachée très rapidement à Alice. Elle a vécu des épreuves très difficiles et elle apparaît comme fragile et sensible. Le commissaire m'a bien plu aussi, parce qu'il est très investi dans son travail. Sa rencontre avec Alice va lui redonner goût à la vie sentimentale, car il avait fait un trait dessus. Les deux personnages fonctionnent bien ensemble, ils sont plutôt complémentaires, mais je n'arrivais pas à les imaginer ensemble, du coup, j'ai trouvé la fin de la nouvelle tout à fait à mon goût.
En revanche, je n'ai pas réussi à m'attacher à Bontampis : je l'ai trouvé égoiste. Il n'a pas su profiter de sa vie, donc veut une mort "digne de ce nom", même si pour ça, il doit entraîner les gens contre leur gré.
 
Pour finir, je ne peux que vous encourager à découvrir l'écriture d'Isabella Marques et cette petite nouvelle. Celle ci est très bien écrite et très originale. Vous passerez donc un excellent moment dans les appartements de Bontampis et d'Alice.
 
La deuxième vie d'Hippolyte Bontampis, 
 
de Isabella Marques
 
édition Mon Petit éditeur
 
88 pages
 
10 euros
 
 
Sybille

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 25/05/2012