La Fille du Chaos, de Masahiko Shimada

Synopsis : 

Petit-fils d'une prêtresse chamane, Naruhiko a hérité de ses dons de voyance, qui provoquent chez lui des crises de narcolepsie. Pour mieux contrôler ses pouvoirs, l'adolescent retourne sur la terre de ses ancêtres, dans le Hokkaidô, afin d'y subir un éprouvant rite d initiation...

Mariko, lycéenne devenue amnésique, est séquestrée pendant deux ans par un homme qui abuse d'elle et la conditionne au meurtre. Libérée par la mort de son geôlier, elle se rend à Tôkyô pour tenter d'y retrouver son identité. Mais elle est happée par la violence des bas-fonds et les réseaux de prostitution, qui la conduiront de nouveau à tuer...

Tandis que la police enquête sur les meurtres de la jeune fille qui apparaît en rêve à Naruhiko , son chemin croise celui de Sanada, un professeur d'université condamné par la maladie, qui décide de l'aider à recouvrer la mémoire, tout en orchestrant une nouvelle spirale de destruction...

Les trois outsiders vont unir leur destinée dans cet étonnant thriller fantastique, qui livre une critique virulente du monde contemporain. Car si l'auteur convoque le chamanisme et les forces spirituelles d'un Japon millénaire, c'est pour mieux dénoncer l'enfer d'une société qui a perdu son âme.

Chronique de Ceinwèn :

Une chose à noter c'est que, contrairement à nombre de mes amis, je n'ai jamais été particulièrement attiré par l'Asie et ses cultures. Non pas que je ne les respecte pas ou autre, simplement d'autres m'intéressent plus. Par conséquent, j'ai peu de références sur lesquelles m'appuyées, je ne connais pas les traditions ou les us des pays passés la Russie. Je pense que cette méconnaissance influe sur ma manière de voir le livre. Je ne doute pas qu'une personne au fait des traditions et des vies au Japon ait un regard plus acéré et plus pertinent que le mien sur ce roman si particulier.

Ce roman c'est l'opposition de deux mondes, au sens premier comme au second. En effet, l'auteur les incarne dans deux personnages que tout oppose : un jeune homme et une jeune fille. L'un hérite des dons de chaman de sa grand-mère et va aller à l'envers des règles de la société pour marcher sur les traces de ses ancêtres et maîtriser ses dons. 
L'autre est une jeune femme de bonne famille et sans histoire. Mais un jour, elle est enlevée et séquestrée. Amnésique, violée, maltraitée, Mariko va partir en quête de son identité et bouleversera la vie de ceux qu'elle croisera. 
Tous les deux porte un regard presque naïf, innocent, sur le monde qui les entoure. Ils sont témoins sans réellement y prendre part et peuvent par conséquent s'y faire piéger, ignorant les codes. Mais si l'un choisit une voir paisible, l'autre a été conditionnée et ne connait que la violence et le meurtre pour se sortir des pièges qui lui sont tendus. 

Je dois avouer, que j'ai préféré suivre la jeune femme. Les épreuves qu'elle traverse ont beau être particulièrement dures c'est un personnage d'action. Elle a un but : retrouver la mémoire, son identité, sa famille. Elle avance et évite de regarder en arrière. Sa naïveté, son amnésie, la mène dans les bras de gens peu recommandables, mais elle ne se laisse jamais abattre. Elle attend son heure et ne renonce pas. 
Naruhiko est un personnage plus effacé au début du roman de part sa narcolepsie. J'ai eu beaucoup de mal avec tout le passage de son initiation et le mysticisme qui y est associé, même si je ne doute pas que l'auteur y a dissimulé des messages. Quand il retrouve Mariko il est celui qui l'aidera à avancer et à trouver une certaine paix.
Aidé par un professeur de littérature, ces deux jeunes gens font se rencontrer et prendre la mesure de ce qui les entoure, de la société dans laquelle ils vivent. Le professeur prendra soin d'eux à sa manière, même si son extrémisme pose des questions.

Un roman perturbant, envoûtant et qui fait réfléchir. Attention ce n'est pas pour les âmes sensibles car même si les outrages que subit Mariko ne sont pas très détaillés, on en sait suffisamment pour imaginer son calvaire, donc ce n'est pas à mettre entre toutes les mains. Mais pour tous les amoureux de la culture japonaise et qui aime à réfléchir sur l'évolution de cette société, je pense que c'est un incontournable.

 

 

 

 

La Fille du Chaos

Masahiko Shimada

Le Livre de Poche (avril 2016)

448 pages

7.90 € 

 

Ceinwèn

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau