La petite marchande de souvenirs, de François Lelord

 

 la-petite-marchande-de-souvenirs-f-lelord-francois-lelord-9782709642835.gif

 

Quatrième de couverture :

Dans une Hanoï endormie qui commence à peine à s ouvrir au monde, Julien, un jeune médecin français, qui n a connu ni guerre, ni révolution, découvre chaque jour un peu plus un peuple marqué par l Histoire. Il travaille à l ambassade de France mais son temps libre il l occupe à parcourir le pays et à apprendre sa langue.
Aux abords du Lac de l Epée, il croise souvent une jeune fille en chapeau conique, Minh Thu, Lumière d Automne, qui tente de vendre des souvenirs aux premiers touristes pour nourrir sa famille. Une complicité naît entre eux, mais ils savent que tout les sépare. Au contraire, tout devrait rapprocher Julien de Clea, une collègue britannique détachée pour un an à l Institut Pasteur de Saigon, qui rêve d un avenir avec lui.
Peu avant Noël, une mystérieuse épidémie se déclare dans le service du Professeur Dang, vétéran des guerres révolutionnaires, qui a pris Julien en affection.
Tandis que la ville lentement se referme, Julien et Clea partent en expédition sur la piste des premiers malades, pendant que Lumière d Automne, bravant l interdiction de vendre, finit par être arrêtée par la police...

 

Chronique de Sybille :

Je remercie la maison d'édition JC Lattès pour m'avoir permis de lire ce roman et de découvrir un peu le Vietnam. Je ne connais ni la culture, ni l'histoire (ou très peu) de ce pays et découvrir cela à travers ce roman contemporain m'a bien plu.

A travers cette histoire, on découvre Julien, un jeune médecin de l'ambassade française à Hanoi. L'auteur nous raconte sa vie, ses rencontres, ses amis, son quotidien. Il est très attachée à Cléa, une jeune médecin anglaise, avec qui il a eu une histoire amoureuse désormais terminée (enfin, surtout pour lui). Il sort parfois avec ses collègues de l'ambassade, aide le professeur Dang, qui l'apprécie beaucoup et rencontre la jeune Lumière d'Automne, une jeune marchande de souvenirs, qui le fascine. Puis, une étrange épidémie va toucher une religieuse du service du professeur Dang et Julien sera contraint avec son amie Clea, de mener une petite enquête au nord du pays afin de dépister d'éventuels cas.

J'ai beaucoup aimé ce livre parce que je l'ai trouvé touchant. La relation entre Julien et Lumière d'Automne est particulière, mais tellement belle et spontanée qu'on n'a qu'une envie, continuer à les suivre jusqu'à la fin du roman. La petite marchande de souvenirs est une très belle leçon de vie. L'auteur évoque des sujets sensibles dont il réussit avec brio, à parler en profondeur sans en gâcher le plaisir de l'histoire. En effet, à travers ce livre, il développe des thèmes comme la pauvreté, la famille, le choc des cultures, la vie, la mort, la solidarité...En un mot, je trouve que c'est un roman réussi !

Les personnages sont sans aucun doute le point fort du roman ! Julien est quelqu'un de sensible et de droit et j'ai apprécié de passer du temps en sa compagnie. Il est vraiment délicat et Lumière d'Automne, la petite marchande de souvenirs, a fait l'expérience de sa sensibilité et de sa générosité. J'ai d'ailleurs trouvé la scène du bar où Lumière d'Automne est engagée à la suite de la mort de son père vraiment extraordinaire dans le sens où on voit l'attachement de Julien pour cette petite marchande de souvenirs. Il la sauve des griffes de la prostitution. Cette petite marchande m'a également bouleversé : je l'ai trouvé attachante, courageuse et forte. Et, je ne pourrai pas terminer cette chronique sans évoquer le personnage de Clea, qui m'a peut-être moins marqué, mais qui a su me toucher à travers l'amour non réciproque qu'elle ressent pour Julien.

Pour conclure, La petite marchande de souvenirs est une très belle histoire qui mérite d'être lue parce qu'elle ne laisse personne indifférent. Je vous conseille ce livre, ne serait-ce parce qu'il saura vous marquer.

 La petite marchande de souvenirs,

de François Lelord,

éditions JC Lattès

382 pages

17 euros

 

 

Commentaires (1)

Nahe
Je te rejoins: une belle histoire !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 21/03/2013