La splendeur des Charteris, de Stéphanie des Horts

 

 

Quatrième de couverture :

Chez les Charteris, lords de père en fils, les « honorable young ladies » font peu de cas de leur vertu, les ministres ont les idées larges et les amours ancillaires, les homosexuels embrassent les filles sur la bouche et un inspecteur chinois joue les Hercule Poirot. En 1936, dans leur résidence d’été de l’île de Wight, on se noie dans le champagne avec quelques amis et l’ambassadeur d’Allemagne Ribbentrop, pour se consoler de l’absence de ce cher Monsieur Hitler, qui manque décidément à tout le monde ! Entre P G Wodehouse et les soeurs Mitford, Stéphanie des Horts ressuscite, avec un humour noir très british, une aristocratie aussi arrogante et snob que délicieusement décadente, aux moeurs… bien peu conservatrices.

Chronique de Sybille :

Je me suis jetée sur ce livre, tellement pressée de découvrir la bourgeoisie anglaise des années 30. Résultat : un régal ! J'ai beaucoup apprécié ce petit récit d'humour noir !

L'histoire tourne autour d'une grande demeure, dans laquelle gravite un père, sa nouvelle femme et ces cinq enfants. L'histoire est totalement décalée : concrètement, on suit le narrateur qui découvre la vie de famille des Charteris mais l'originalité ici, c'est que chaque personnage apparaît comme totalement déjanté, et c'est ce qui fait tout le charme du livre.

Le père est un homme à femmes qui se lasse vite de ces différentes conquêtes, qui se fiche totalement de son dernier fils mais qui n'est pas indifférent à sa nounou. L'aînée, Tess, apparaît comme marginale : sa seule préoccupation est de se trouver un mari qui soit bon amant. Vita et son frère sont deux jumeaux un peu trop liés...pour ne pas en dire plus ! Quant à la petite dernière, elle voue un véritable culte à Adolf Hitler, au point de vouloir perdre sa virginité avec n'importe qui ! Je ne vous parle même pas du petit demi frère, qui fouine un peu partout et qui est rejeté comme pas permis par ses aînés. Bref, vous l'aurez compris, les Charteris sont une famille totalement hors norme : les personnes extérieures à cette famille sont des pions dont on se sert pour arriver à ces fins, ou pour cacher de lourds secrets...

Cependant, il y a tellement de petits détails hors normes, de faits incroyables et marginaux, que parfois, cela paraît gros ! J'ai eu, par exemple, beaucoup de mal à croire à la fin de l'histoire, surtout concernant les deux jumeaux...je n'en dirais pas plus pour éviter les spoilers.

Pourtant, ce livre reste une très belle découverte et je remercie les éditions Albin Michel pour me l'avoir fait parvenir. La famille Charteris est vraiment unique en son genre et il faut absolument la découvrir !

La splendeur des Charteris

Stéphanie des Horts

Albin Michel

228 pages

18 euros

 

Sybille

Commentaires (1)

Aurelie
Encore un livre dans ma wishlist ! J'ai bien envie de me l'acheter maintenant....

L'humour anglais inégalable !! ^^

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 25/05/2012