Le don d'Anna, de Cecilia Samartin

 

Quatrième de couverture :

Adam va mourir. Avec lui Anna perd son grand amour. Eux qui avaient mis tant d'années à se l'avouer...
Alors elle se souvient, elle repense à sa vie passée, et aux événements qui l'ont menée là : son enfance dans un Salvador en proie à la guerre civile, le massacre de sa mère et des habitants de son village par la junte, l'orphelinat, l'exil vers les États-Unis, le couvent...
Puis cette décision de soeur Josepha de la placer comme nourrice pour s'occuper des deux enfants d'Adam et Lillian Trevis, riche famille californienne. Comment imaginer qu'elle en deviendrait le véritable ange gardien ?
Lorsque Lilian quitte le domicile conjugal, Adam avoue à Anna les sentiments qu'il lui porte. Mais leur amour est mis à mal par les réactions de la famille. Anna se fixe un dernier but : réconcilier le père et le fils.

 

Chronique de Sybille :

Avant toute chose, je veux remercier les éditions L'archipel pour m'avoir permis de découvrir ce livre...La bande publicitaire jaune que l'on voit sur le livre ne ment absolument pas, il s'agit bien du roman de l'été à ne pas manquer et ce pour plusieurs raisons que je vais me faire une joie de vous expliquer.

Tout d'abord, l'histoire est belle, émouvante et apaisante ! On suit la vie de Anna, une femme qui a vécu des choses éprouvantes et douloureuses mais qui a continué à avancer. On part de son enfance dans un Salvador en proie à une guerre abominable qui ravage tous le pays, elle finira orpheline et sera recueillie par des soeurs dans un couvent. Le hasard fera qu'après son arrivée aux Etats Unis, soeur Josepha lui impose un poste de gouvernante chez une des familles les plus riches que le couvent connaisse...et cela va totalement bouleversé sa vie et ses projets !

Le livre se lit vraiment très vite, l'écriture de l'auteure est belle, soutenue par moment, et parfois même, carrément mélodieuse. On ne peut pas s'empêcher de vouloir continuer à lire l'histoire...On se surprend à détester Lilian, personnage très complexe de l'histoire que j'aurais tendance à qualifier de mauvais et de manipulateur, à plaindre Darwin, le frère de Adam, qui n'a jamais vraiment réussi à se reconstruire après la tragédie famiale, à apprécier Adam, personnage vu comme doux et sensible, à adorer Jessie et Teddy, deux petites frimousses vivant dans un contexte un peu spéciale et à avoir un gros coup de coeur pour Anna, le personnage principal, altruiste au possible, douce et gentille, qui ne demande qu'à faire le bien autour d'elle.

Cela faisait longtemps qu'une histoire ne m'avait pas émue aux larmes, et je dois dire que l'auteur nous offre une véritable leçon de vie : Le bonheur de Anna a été si court, on lui a tout pris et pourtant, elle continue à avancer. La fin du livre a été pour moi un véritable clin d'oeil à la vie en général, une sorte de happy end, très doux, et pas très prononcé, juste ce qu'il faut !

Je ne peux que vous recommandez cette lecture, qui a été un véritable coup de coeur pour moi : l'ambiance de l'histoire est vraiment spéciale et magique, et le personnage principal est vraiment l'élément clé de l'histoire ! N'hésitez pas !

 

Le don d'Anna

de Cécilia Samartin

L'archipel

350 pages

20,99 euros

 

Sybille

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 21/01/2016