Le Silence des Oliviers, de Monique Le Dantec

Oliviers

Quatrième de couverture

Quelle vie meilleure souhaite donc Artus ? Celle qu’il mène depuis vingt ans est déjà si riche ! Écrivain au faîte de sa carrière, propriétaire prospère d’un vaste domaine au coeur des oliviers qu’il exploite aux côtés de Claire, maîtresse enflammée autant qu’assistante de haut vol. Rien a priori. Sauf l’appel ancestral de la mer. Et Claire, que désire-t-elle de plus qu’être la compagne aimée d’un homme de lettres célèbre ? Rien non plus. Sauf que… Que de secrets se cachent au fond des âmes ! Quels labyrinthes de mots feront ressurgir le passé, des réminiscences terribles aux relents de vengeance, qui bouleverseront l’avenir de chaque héros sans autre issue que la mort pour l’un d’eux ? Et puis, qui est cette femme qui se dévoile au fil des pages, dont la destinée est si somptueuse qu’elle en devient suspecte ? Quels liens l’unissent à Artus et Claire ? C’est ce que vous saurez en découvrant ce nouveau roman à suspense « LE SILENCE DES OLIVIERS », aux apparences bucoliques si trompeuses.

Chronique de Garlon

Plongeons dans un excellent livre avec ce superbe titre.

Artus, lauréat du prix Goncourt et dirigeant d’un grand terrain de culture d’oliviers, vit une vie parfaite avec, à ses côtés, son assistante et maîtresse, Claire.

Mais, avec la nomination d’Artus à l’Académie Française et son prochain départ, de vieux secrets et de vieilles rancunes revoient le jour.

Qu’ont-ils tous deux à ce cacher l’un à l’autre ? Et quelles en seront les conséquences ?

J’ai fort aimé cette lecture.

L’histoire commence tout doucement, par la simple vie de cet homme à qui tout à réussi. On évolue dans cette histoire avec douceur, découvrant plein de chouettes petits aspects, tout en suivant une autre histoire à côté, celle d’une jeune auteur.

Mais qu’est-ce qui peut bien lier ces deux histoires ?

C’est petit à petit que nous allons le découvrir, avec une montée en puissance de l’histoire qui va se faire par étapes et nous révéler de graves secrets, qui vont eux même être déclencheurs d’événements dramatiques.

Dans ce livre, ce sont, pendant une grande partie, les non-dits qui sont importants et qui font son charme, pour ensuite nous offrir quelque chose de plus visible et dramatique, qui donne un sens à l’histoire et transforme un récit plein de douceur en un grand drame où mensonges et malversations sont au coeur de l’action.

J’ai vraiment apprécié cette évolution du livre vers quelque chose auquel on ne s’attend pas au début, pour petit à petit le soupçonner et enfin en avoir confirmation. Une montée en puissance gérée à la perfection pour le plus grand plaisir des lecteurs.

Le style de l’auteur, fluide et agréable, nous permet de bien suivre cette montée en puissance, car, bien que restant posé tout du long, il monte en même temps que l’histoire, ravissant ainsi davantage le lecteur.

On pourra par contre juste reprocher la présence de certaines coquilles pouvant un peu gêner la lecture, bien qu’elles restent rare (par exemple un de au lieu d’un que, et quelques petits soucis du même genre).

Les personnages sont très bien travaillés, et chacun est unique en son genre. On s’accroche pas mal à la jeune auteur qui a publié son Ouroboros, tandis que, sans savoir pourquoi, nous gardons une assez grande distance avec Artus, qui met le lecteur mal à l’aise sans qu’il puisse vraiment, pendant toute une partie du livre, mettre le doigt sur la raison de cette gêne, avant de le comprendre après. Une fois les révélations faites, le lecteur va plonger dans une foule de sentiments, dont l’indignation et l’injustice feront partie.

En bref, nous avons ici une magnifique histoire qui, bien que commençant de façon fort douce, monte en puissance via plusieurs degrés pour nous montrer beaucoup d’aspects très bien faits autour des mensonges, malversations et dissimulations. Tout cela est accompagné d’un très bon style d’écriture et de personnages très bien travaillés et adaptés à l’histoire.

Un très bon livre à découvrir !

 

Le Silence des Oliviers

Monique Le Dantec

Morrigane

Contemporain

290 pages

18 €

 

Garlon

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 10/10/2014