Les Délices de Tokyo, de Durian Sukegawa

9782226322883g

Quatrième de couverture :

« Écouter la voix des haricots » : tel est le secret de Tokue, une vieille dame aux doigts mystérieusement déformés, pour réussir le an, la pâte de haricots rouges dont sont fourrés les dorayaki, des pâtisseries japonaises. Sentarô, qui a accepté d'embaucher Tokue dans son échoppe, voit sa clientèle doubler du jour au lendemain, conquise par ses talents de pâtissière. Mais la vieille dame cache un secret moins avouable et disparaît comme elle était apparue, laissant Sentarô interpréter à sa façon la leçon qu'elle lui a fait partager.

Magnifiquement adapté à l'écran par la cinéaste Naomi Kawase, le roman de Durian Sukegawa est une ode à la cuisine et à la vie. Poignant, poétique, sensuel : un régal.

 

Chronique de Sabbata :

Un grand merci aux éditions Albin Michel pour cette découverte. Quand on voit la couverture, on sent qu'il y a une certaine douceur, les couleurs sont vives et cela nous donne envie de se plonger dans l'histoire.

Que dire ? Les mots me manquent pour décrire ce roman lu en une journée. Raconter l’histoire ? Il suffit de lire la quatrième de couverture. L’effet que cela produit sur le lecteur, alors ?

Comme dans beaucoup de romans contemporains, il y a peu de personnages. L’action se concentre sur le façonnage de gâteaux à base de pâtes de haricots rouges, ce qui permet d’en apprendre plus sur les protagonistes, leur passé, leur façon de vivre, mais aussi de les découvrir lors de cette activité.

L’auteur a volontairement enlevé ce qui est superflu pour mettre en avant la relation entre Tokue, cette femme âgée et Sentarô, ce fabricant de Dorayaki, un homme pour qui la vie n’a aucune saveur jusqu’à cette fameuse rencontre.

Pour résumer, c’est un beau roman, le genre de livre qui, à la fin, nous donne le sourire et nous fait oublier nos soucis. C’est un bon ouvrage qui nous fait poser les bonnes questions et nous donne l’envie de positiver. Oui, la chronique est très courte, car pour moi, inutile d'en dire plus, il faut simplement lire ce livre. Allez-y les yeux fermés.

 

Les Délices de Tokyo

Durian Sukegawa

Albin Michel

Contemporain

240 pages

17,50€

 

Sabbata

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 03/03/2016