Les Histoires de Mamie, de Jocelyne Delatte

les-histoires-de-mamie.jpg

Quatrième de couverture

L’auteur nous invite avec entrain dans un monde où la montagne et la forêt sont le cadre privilégié d’aventures hors du commun. Ses courtes mais symboliques histoires mettent en scène des enfants et des animaux qui toujours se comprennent et se reconnaissent. On comprend vite l’origine du titre de ce livre qui évoque à lui seul les soirées paisibles passées au coin du feu à écouter parler les grands, quand notre esprit d’enfant était encore vif et dominé par l’imaginaire, et que rien ne paraissait impossible.

Un livre sympathique qui véhicule des valeurs universelles et intemporelles par l’intermédiaire de petites histoires qui se finissent toujours bien. L’air pur et montagnard que l’on y respire donne des ailes à l’imagination. A lire aux enfants en priorité, mais ces textes écrits avec justesse et simplicité peuvent également donner de bonnes idées aux jeunes parents, voir aux plus grands …

 

Chronique d’Ailayah

Je tiens à remercier la Société des écrivains pour m’avoir permise de lire ce recueil de contes fort sympathique.

Je suis totalement d’accord avec la quatrième de couverture lorsqu’elle dit que ce livre évoque les soirées paisibles passées au coin du feu à écouter des histoires. C’est vraiment pour moi l’atmosphère qui se dégage de l’écriture de Jocelyne Delatte. C’est une écriture simple, qui va droit au but, mais qui, telle une Mamie conteuse, nous raconte des histoires touchantes et sympathiques.

Chaque conte met en scène des animaux tous plus mignons et adorables les uns que les autres. Ce côté un peu fable donne un aspect vraiment intéressant aux contes. Jocelyne Delatte arrive à vraiment rendre ses personnages attachants, et je pense que c’est là la grande force de ce recueil.

De fait, les personnages qui sont au cœur de ces histoires sont vraiment le plus qui nous fait complètement rentrer dedans. Ils sont intéressants car ils ont également un côté parfois mauvais en eux, ils ne sont jamais parfaits. Je pense notamment à Félix, ce petit chat qui va voler et tuer pour pouvoir manger et retrouver sa famille. Bien sûr, c’est normal de tuer pour manger, surtout pour les animaux, mais je dois avouer que ce genre d’histoire m’a quelque peu surpris. Je ne pense pas qu’elles soient toutes adaptées à des enfants. Après tout, on a dans deux histoires notamment, des enfants qui s’enfuient de chez eux, et bien sûr ils s’en sortent très bien, mais ce côté justement simple et sans punition, peut donner vraiment de mauvaises idées aux enfants. Je suis peut-être un peu extrémiste dans mon jugement, mais ils peuvent tout à fait se dire, « tiens, ils sont partis en montagne tous seuls, mais les animaux les ont aidé à se nourrir, et ils ont pu créer une véritable amitié avec eux, et ils s’en sont vraiment bien sortis, alors allons-y, faisons comme eux ! ». C’est ce côté un peu trop éloigné de la réalité et un peu trop utopiste qui me fait dire que ces histoires ne sont peut-être pas adaptée à des enfants trop jeunes qui ne font pas encore la part entre la fiction et le réel.

Cela dit, j’ai vraiment apprécié chacune des histoires mises en scène dans ce recueil, et j’ai trouvé que les photos qui les accompagnent à chaque fois donnent un côté encore plus sympathiques. Jocelyne Delatte nous fait voyager en montagne, le cadre est déjà bien sympathique, et de plus elle nous fait découvrir pleins de petits personnages, humains ou animaux, tous plus attachants les uns que les autres. J’en garde donc un excellent souvenir.

 

Les Histoires de Mamie

Jocelyne Delatte

Société des écrivains

110 pages

13€

 

 

Ailayah

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 25/05/2012