Ma vie lorsque j'étais une oeuvre d'art, Éric Emmanuel Schmitt

Quatrième de couverture

4ème de couverture: "Lorsque j'étais une œuvre d'art est un livre sans équivalent dans l'histoire de la littérature, même si c'est un roman contemporain sur le contemporain.
Il raconte le calvaire d'un homme qui devient son propre corps, un corps refaçonné en œuvre d'art au mépris de tout respect pour son humanité. Malléable, transformable, il n'est plus qu'un corps sans âme entre les mains d'un esprit diabolique dont le génie tient avant tout à son manque de scrupule".

Chronique de Lucie 

C’est l'histoire de Tazio Firelli qui ne supporte pas le fait d’être physiquement banal.

Physiquement banal : issu d’une famille de 3 enfants, les deux ainés sont devenus des stars mondiales grâce à leur physique et leur « gueule d ange ». Suite à certains évènements, Tazio décide de livrer son âme à Zeus Peter Lama, artiste contemporain en plein essor. Ainsi commence un combat contre le mépris de l’humanité et les scrupules de cet artiste.

Un roman très contemporain avec un style particulier. A la lecture, on peut se sentir choqué et bousculé par les manques de scrupules et de morale de Tazio. Une audace qui met un peu à mal les us et coutumes d’autres histoires. A la lecture, le combat que livre le héros pour redevenir humain nous emporte et nous révolte par moment, nous donne envie qu’il s’en sorte et puisse à nouveau revivre. Un récit avec beaucoup d’évènements qui peuvent parfois compliquer la compréhension.

 

Lucie

5,22 euros

253 pages

Le livre de poche

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 16/02/2014