Ma vie pour la tienne, de Jodi Picoult

Quatrième de Couverture :

A treize ans, Anna a déjà subi de nombreuses interventions et transfusions afin que sa sœur aînée Kate puisse combattre la leucémie qui la ronge depuis son enfance. Anna sait qu'elle a été conçue pour être génétiquement compatible avec Kate et qu'elle est son seul espoir. Cependant, lorsqu'on lui demande de faire don d'un rein, l'adolescente refuse. Elle veut disposer librement de son corps et ira jusqu'au bout pour se faire entendre...

Chronique de Ceinwèn :

Je ne sais pas pourquoi j'ai pensé à ce livre aujourd'hui. Je sais qu'un film est sortit sur ce livre, avec le même titre, et Cameron Diaz, mais il est hors de question que je le vois ! Ce livre est magique, magnifique, bouleversant et je ne veux pas gâcher cette image en regardant le film. En plus il parait que la fin est modifiée, alors non. Ce roman est tellement beau ! Il est parfois un peu dur à lire mais je le recommande néanmoins à tous et toutes, quelque soit votre âge. Et pour les plus émotifs, faites comme moi, gardez à porter de main une boite de mouchoirs et une peluche (ou une personne hein) à serrer dans vos bras.

C'est l'histoire d'Anna. Anna jeune fille de 13 ans. Comme toutes les autres. Elle aime le hockey, voudrait partir en camps d'entrainement. Elle aime sa soeur et ses parents, même si parfois tout ne va pas bien (disputes, jalousies, et autres histoires de frateries).
Oui mais voilà, Anna est compatible génétiquement avec Kate, sa grande soeur, atteinte d'une leucémie pro-myélocitaire aigüe. Les médecins ont régulièrement besoin de faire appel au corps d'Anna pour tenter de guérir sa soeur. Prise de sang, de moëlle, encore et toujours. Être constamment à disposition, au cas où.

C'est parfois dur pour une jeune fille de 13 ans, seule. Alors un jour Anna va voir un avocat : elle attente une action en justice contre ses parents pour avoir le droit de disposer de son corps. Parce que cette fois, c'est un rein qu'elle doit donner à sa soeur. Et donner un rein, quand on a 13 ans, c'est de sérieuses complications et désillusions pour l'avenir. Et surtout parce qu'on ne lui demande rien. Elle n'a pas le droit de penser à ce qu'on fait de son corps. Pour sa mère, c'est normal de se sacrifier pour Kate.

Ce roman va avoir plusieurs narrateurs. Alors que d'habitude c'est un détail qui me gêne, ici il est délicat, important. On va avoir la vision du père et de la mère d'Anna, de son frère, une fois de Kate, de l'avocat d'Anna, de la responsable des Tutelles, et d'Anna. Cette jeune fille timide et courageuse.

C'est une magnifique histoire, qui va plonger au coeur d'une famille qui survit, qui connait des périodes très sombres, mais aussi des moments de grâce. Une famille où tout le monde vie pour une seule enfant, et où les deux autres sont à court d'idées pour qu'on pense à eux, qu'on s'occupe d'eux, qu'on les aime également, malgré tout.
Une histoire d'amour entre deux adultes que la vie a séparée, et qui sont trop fier et trop blessés pour être honnêtes l'un envers l'autre. Une histoire où toute le monde en a gros sur le coeur, et où parfois, parler, faire couler les larmes, c'est encore le meilleur moyen pour aller mieux et continuer à avancer.

Sur fond de procès et de procédure médicale, on va partager des moments de vie intenses, chargés d'émotions, touchants. Aux dénouements de situations personnelles compliquées. Pour finalement réaliser que l'on aime ses enfants quoi qu'il arrive. Et que parfois, il suffit de peu de choses pour qu'un délinquant se révèle une personne de valeur.

Une plume légère, pour un récit poétique et touchant. Plein de gravité et pourtant léger à lire. On ne peut quitter la vie d'Anna, on vit à travers elle et plus on la connait plus on l'admire, jusqu'à la question fatidique : pourquoi ce procès ?

J'ai les larmes aux yeux à chaque lecture, et pourtant je sais que je continuerai à lire ce livre, encore et encore. Il pose beaucoup de questions, et laisse au lecteur le soin de penser par lui même, de se forger sa propre opinion. Si livre ne juge pas, ne dénonce pas : il se contente d'être là et de vous inciter à simplement vous dire : et moi ? comme réagirais-je dans une telle situation ?

Une lecture émouvante, que je recommande vivement. Depuis les premières lignes, jusqu'au dénouement inattendu. Parfois, on ne tire simplement pas les bonnes cartes à la naissance. On fait avec ce qu'on a voilà tout.

 

Ma vie pour la tienne

Jodi Picoult

J'ai Lu

570 pages

8€

 

Ceinwèn

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 25/05/2012