Neveu d'Hitler, de Bob Martin

Quatrième de couverture:

"Le jeune August a de la chance : sa mère Paula est la soeur d’Adolphe Hitler, chancelier du Troisième Reich. En ces temps troublés de guerre mondiale, son statut de neveu du Führer lui permet d’échapper aux Jeunesses Hitlériennes et de ne pas servir de chair à canon sur le front est. Mais August ressemble trait pour trait aux caricatures du juif propagées par les nazis. Suite à un concours de circonstances, il est arrêté puis torturé par la Gestapo. Incapable de prouver sa véritable identité, il est envoyé à Auschwitz, découvrant de plein fouet la terrible réalité de la Solution Finale. Va-t-il réussir à s’échapper de cet enfer ? Plus qu’un simple roman, Neveu d’Hitler est un reportage terrifiant sur la vie quotidienne des Allemands sous le règne des nazis et les atrocités subies par tout un peuple du simple fait de sa religion."

Chronique de Fiona:

Tout d'abord un grand merci aux Editions Gilles Paris qui m'ont permis de dévorer ce livre magnifique.

J'ai été attirée par la couverture de ce roman, qui m'a donnée envie d'en savoir plus sur l'histoire. Le titre donnant une dimension nouvelle aux histoires qui ont pu être faites sur le sujet. C'est donc avec excitation que j'ai commencé ce livre.

J'ai été complètement absorbée dès les premières pages, d'abord par le fait que l'écriture percutante et dure du premier chapitre entre directement dans le vif du sujet. On est pris à la gorge par l'atmosphère étouffante de ces évènements abominables, ce qui met en condition pour le reste de l'histoire. Car oui, le premier chapitre relate une scène très violent de torture du jeune Auguste, puis repart en arrière pour nous expliquer comment il en est arrivé là.

Auguste est le fils de Paula, la sœur bien-aimée du Führer. Ce statut lui confère des avantages, mais aussi une position délicate, car il n'approuve pas les ambitions politiques et les idéaux radicaux que celui-ci. Mais en effet, par les temps troublés on ne donne pas son opinion, encore moins si on n'est pas d'accord avec le Parti. Auguste à deux amis d'enfance, un juif qui deviendra résistant et un Autrichien qui embrassera complètement les idéaux Nazis. Se retrouvant au milieu, puis pris dans une situation invraisemblable, il se retrouvera embarqué dans la pire expérience de sa vie, à savoir être pris pour un Juif.

Car Auguste à le faciès de son oncle Adolphe, et ne peut justifier de son lien de parenté exceptionnel, il vivra donc l'enfer des évènements de l’intérieur. On suivra ce jeune homme passer d'un statut privilégié à celui de moins que rien, de Juif, crime suprême pour les nazis.

L'auteur, a visiblement passé énormément de temps a se documenter sur la période de la seconde guerre mondiale, les Camps, le génocide juif et la Solution finale. Son récit est poignant, percutant, gênant, difficile, mais terriblement fort. On passe de l'horreur à encore plus d'horreur, voire l'enfer et quand il pense avoir touché le fond, il y à encore plus sombre.

Ce que j'ai apprécié, outre l'histoire qui prenait aux tripes, ce sont les parenthèses historiques égrainées dans le récit, sous forme de documentations, de lexiques et de chronologies.

J'ai vraiment beaucoup aimé ce livre, d'une rare qualité, et si je n'ai pas eu un "coup de cœur" c'est que la fin m'a un peu rendue perplexe. Je ne m'attendais pas à ce que le récit se termine de cette façon...

Je vous laisse donc découvrir le récit magnifique de Auguste, le neveu d'Hitler...Attention aux âmes sensibles cependant.

 

Neveu d'Hitler

Bob Martin

MA Editions

420 Pages

19.90€

 

Chroniques de Fiona

 

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 20/02/2014