Offrandes à la mort, de Murielle Beauchamp

offrandes-a-la-mort.jpgQuatrième de couverture :

Elliot n'en a plus pour longtemps. Le temps lui a tout pris, ou presque: sa jeunesse, sa femme, sa mémoire. Profitant d un instant de lucidité, il décide de tenir la promesse qu'il avait faite à sa belle Florence. Son vieil ami Dave vient le chercher à la maison de retraite et l accompagne à la gare de Montréal pour une ultime escapade. Un aller simple pour un voyage entre passé et présent...

Chronique de Sybille :

Je remercie les éditions La société des écrivains pour cet envoi. J'appréhendai la lecture de ce livre car le titre et la couverture m'effrayaient un peu. Je ne voyais pas trop ce que l'auteure pouvait bien raconter. J'avais peur de ne pas pouvoir m'y retrouver. Mais finalement, j'ai apprécié cette lecture.

En effet, c'est une belle et courte histoire. Pour tout vous dire, je l'ai lu en deux heures dans le tramway en allant et en revenant de mon stage. L'histoire est très nostalgique et renferme une certaine tristesse. Elliot est un vieux monsieur, hanté par le souvenir de la belle Florence, son épouse décédée d'un cancer. On entre donc dans l'histoire et on suit les derniers jours de la vie d'Elliot avec un intérêt certain. On veut qu'il puisse voir cette forêt de séquoias.

Il est donc très difficile de ne  pas être touché par ce véritable ôde à l'amour. L'écriture de l'auteure est belle et poétique, si bien qu'on se rend compte qu'avec la mort de ce couple, elle fait passer un message de vie et d'espoir. L'amour ne meurt pas véritablement : il survit après la mort. Ces quelques pages m'ont émue. J'ai particulièrement apprécié le poème "offrandes à la mort" que Florence a écrit et que l'on trouve à la fin du livre. J'ai trouvé ces quelques phrases d'une intensité exceptionnelle et elles concluent très bien cette belle histoire.

Ce n'est pas un coup de coeur car je n'ai pas vraiment eu le temps de m'attacher aux personnages. L'histoire est très courte, donc même si Florence et Elliot m'ont touché, je n'ai pas réellement pu m'attacher à eux. Quelques pages supplémentaires n'auraient peut être pas été de trop. De plus, la forme de cette nouvelle est particulière puisqu'il y a beaucoup de flash backs et j'étais un peu perdue au début de ma lecture. Je me suis tout de même vite retrouvée.

Finalement, il n'y a pas eu la petite étincelle qui fait que cette nouvelle est un coup de coeur mais je trouve que l'auteure a un talent indéniable. Cet hommage à l'amour est terriblement beau et il nous rappelle à quel point c'est un sentiment indispensable dans notre vie.

Offrandes à la mort,

de Murielle Beauchamp

éditions la société des écrivains

15 euros 38

92 pages

 

Sybille

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 30/08/2012