On regrettera plus tard, de Agnès Ledig

Quatrième de Couverture : 

Cela fait bientôt sept ans qu'Eric et sa petite Anna Nina sillonnent les routes de France. Solitude choisie. Jusqu'à ce soir de juin, où le vent et la pluie les obligent à frapper à la porte de Valentine. Un orage peut-il à lui seul détourner d'un destin que l'on croyait tout tracé ? Avec la vitalité, l'émotion et la générosité qui ont fait l'immense succès de Juste avant le bonheur et Pars avec lui, Agnès Ledig explore les chemins imprévisibles de l'existence et du coeur. Pour nous dire que le désir et la vie sont plus forts que la peur et les blessures du passé.

Chronique de Ceinwèn :

C'est mon premier roman de cette auteur. 
L'histoire est assez simple : un soir Valentine ouvre sa porte à un père et sa fille pour les abriter. Commence alors une étrange cohabitation, deux modes de vie. 

Les personnages sont relativement simples et conçus pour qu'on puisse les apprécier, s'y identifier en partie. On peut choisir la générosité de Valentine et de son voisin, la détermination d'Eric, la joie simple d'Anna Nina, ou le trop grand cœur du meilleur amie de Valentine.
On va suivre des histoires d'amour et d'amitié qui sont plutôt crédibles, réalistes. Que faire quand marié on aime quelqu'un d'autre ? Comment ouvrir son cœur à l'inconnu ? Peut-on changer la vie de quelqu'un ?
Car s'il y a une chose importante, c'est que la rencontre de Valentine va bouleverser la vie d'Eric. La jeune femme va en effet le pousser à s'interroger et peut-être à prendre des décisions difficiles. 

Valentine est un personnage étrange. Elle aurait pu être retraitée, ou simplement âgée, qu'on y croirait tout autant, et même plus pour ma part. J'ai eu beaucoup de mal à concilier sa jeunesse avec son comportement et sa vie.
Eric m'interpelle aussi, mais plus d'un point de vue pratique je dois l'avouer (ma grande question ? Et pour le courrier officiel, il fait comment ???)
Anna-Nina est mignonne mais n'est qu'un prétexte, presque pas un personnage à part entière. 

Je n'ai pas tellement aimé la façon dont Valentine impose des choses à Eric et sa fille. Ce n'est pas toujours volontaire ou conscient, mais elle prend des décisions importantes malgré tout qui pourraient avoir des répercussions importantes sur la vie de deux personnes étrangères. Elle impose un peu sa façon de vivre et ça m'a fait tiquer.

La leçon que j'en ai tiré est une leçon de courage. Car Eric continue à avancer et pourtant stagne. Et qu'il faudra autant de courage à Valentine qu'à lui pour décider d'avancer, de faire évoluer leur vie dans une direction qui leur faisait peur. De courage de la part du voisin qui sera à jamais un héros silencieux. De courage de la part du meilleur amie de Valentine qui doit savoir se préserver avant tout. 
D'espoir, car on peut trouver l'amour et l'amitié au détour du chemin, par hasard. Et que même si la vie paraît triste, il y a un rayon de soleil qui n'attend qu'un instant d'inattention. D'amitié, car ce qui lie ces deux énergumènes est superbe. D'amour, car l'amour de ce père et de sa fille est magnifique.

Un livre en demi-teinte, mais qui m'aura agréablement changé de mes lectures habituelles. 

 

On regrettera plus tard

Agnès Ledig

Albin Michel (mars 2016)

310 pages

19.50 € (papier) - 13.99 € (numérique)

 

Ceinwèn

Commentaires (2)

Ceinwèn
Je suis assez d'accord sur le fait de lire plutôt en poche, car je n'ai pas eu de coup de coeur. Je tenterai toutefois bien un autre roman de l'auteur. Pour lui donner une chance, et puis parce que même si j'avais des reproches à faire à Valentine, cela restait une belle histoire bien écrite ;)
Puy des Livres
  • 2. Puy des Livres (site web) | 30/05/2016
J'ai lu deux livres d'Agnès Ledig et sans être des coups de cœur, j'ai beaucoup aimé. Je pense attendre la sortie en poche de celui ci avant de le lire. Ou peut-être si je le trouve à la médiathèque, je l'emprunterais. Je ne suis pas si pressée pour l'acheter dans l'immédiat.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau