Rires post-mortem, de Stéphane Dangel

Quatrième de couverture

Un corbillard dont la porte arrière est mal fermée perd son chargement… C'est un bus de transport en commun qui s'arrête pour le récupérer. Bien sûr, sinon ce ne serait pas drôle.

Un homme que l'on croyait mort se réveille sur la « table de travail » des pompes funèbres. Bien entendu, il mourra pour de vrai quelques heures plus tard — c'était bien la peine de faire tout ce cinéma…

De l'Antiquité à nos jours, ce livre rassemble les plus savoureux faits divers et les plus étranges étrangetés funéraires, rien que des histoires vraies. Des histoires cocasses, histoire de rire de la mort. 

Car, après tout, elle se rit bien de tous nos efforts pour lui échapper.

Conseil de dégustation de cet opuscule : au crépuscule avec un groupe d'amis réunis dans un bistrot, après avoir commandé :

« Garçon, une bière ! »

Chronique de Garlon

Je vais cette fois vous parler d’un livre un peu particulier : Rires post-mortem.

Pourquoi particulier ?

Tout simplement parce qu’il s’agit d’une anthologie regroupant tout un tas de faits divers relatifs à la mort, ces derniers étant traités de façon tout à fait humoristique.

Le lecteur pourra ainsi découvrir tout un tas de faits s’étant réellement passés, dans des époques bien différentes, vu que le livre couvre ces faits divers de l’Antiquité à nos jours.

Vous découvrirez, à l’intérieur de ce petit bijou, des évènements parfois dignes de films d’horreurs…alors qu’il s’agit simplement d’évènements naturels. Vous lirez également des histoires à mourir…de rire, se passant dans des cimetières ou lors d’enterrements, que ce soit de personnes connues ou simplement d’inconnus qui le deviendront après leur mort.

Vous verrez aussi de quoi sont capables les entreprises de pompes funèbres pour se faire des clients, innovant dans leurs cercueils ou dans leur marketing.

Ce livre n’est autre qu’un petit bijou, une occasion, pour une fois, de parler de la mort avec humour, de rire d’elle au lieu de la craindre, de découvrir des évènements vraiment hilarants.

Bien sûr, certains des textes ne sont pas drôles à la base, mais les jeux de mots utilisés par l’auteur les transforment en contes humoristiques vraiment très agréables à lire.

Si vous êtes en quête d’une façon particulière d’être enterré, vous trouverez également votre bonheur dans ce livre, car l’auteur nous fait part des inventions farfelues qu’ont eu les gens pour se faire enterrer, et également des inventions des fabricants de cercueils et crématoriums, qui trouvent des idées vraiment époustouflantes pour laisser une marque de vous sur la terre. Il y a même quelques adresses internet pour ceux qui seraient intéressés.

Vous pourrez également trouver des nouveaux lieus à visiter, comme ce cimetière qui retrace la vie de ses « habitants » à travers des biographies.

Bien sûr, tous les textes ne sont pas exceptionnellement marrants, et l’auteur se répète parfois un peu en évoquant des faits similaires mais, dans l’ensemble, les histoires sont drôles et originales, et elles valent vraiment le détour.

Je vous invite donc chaudement à découvrir ce livre vraiment très drôle et intéressant, et qui donne une très bonne occasion de rire de la mort, elle qui finira, quoi qu’il arrive, par mettre fin à nos rires.

 

Rires post-mortem

Stéphane Dangel

Les Petites Vagues

144 pages

17 €

 

Garlon


 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 25/05/2012