Si la femme mange du lion, c'est pour faire rugir l'homme, de Marie-France de Monneron

Si la femme mange vitrine

Quatrième de couverture

Dragonette de Sermoafort, après avoir enterré son mari volage et vendu son château pour payer ses dettes, file à la capitale pour trouver du travail. Hébergée dans une chambre de bonne par un vieil oncle, riche d’argent et d’avarice, elle y fera ses plus belles rencontres : celui qui deviendra son meilleur ami, Mustapha Defrance, et un rat albinos, qu’elle prénommera Marcel. Au hasard des petites annonces, Dragonette deviendra tour à tour femme de ménage, hôtesse d’accueil ou coach pour bobos déjantés : une psychiatre dépressive, une joggeuse milliardaire, une intermittente du sexe, un thanatopracteur intempérant, un couple de charcutiers chevaliers de la rillette, et bien d’autres. Sans tabous ni complexes, résolument optimiste, aimée de tous, Dragonette traverse avec bonheur et légèreté les aventures les plus burlesques et vit les situations les plus improbables. C’est ainsi qu’en posant pour les rillettes du Brave Cochon Rose, elle accède à la célébrité et devient la coqueluche du Tout-Paris. Même le « président » la poursuit de ses assiduités. Mais qui est-il ? L’auteure croque avec humour, tendresse, poésie, gaieté, et parfois férocité, le quotidien de ses personnages.

Chronique de Garlon

Plongeons dans un merveilleux texte avec ce livre hors du commun.

Dragonette, comtesse dont le mari est mort, la laissant pleine de dette, décide de se débarrasser de son château et d’aller vivre la grande aventure à Paris.

Pour ce faire, elle a un grand objectif : devenir femme de ménage !

Notre amie, pleine de joie et de bonne humeur, part donc à la recherche de petits boulots. Elle va ainsi avoir l’occasion de rencontrer des êtres particuliers avec lesquels elle va se lier d’amitié.

Ce livre est tout simplement exceptionnel, c’est un énorme coup de coeur !

Vous l’aurez compris à la phrase précédente, je suis totalement sous le charme de ce livre. L’histoire part de quelque chose de très simple, pour nous plonger dans une avalanche d’humour, dans une aventure tout en douceur et joie de vivre.

Dragonette est un personnage fabuleux qui va donner le sourire au lecteur et lui mettre du baume au coeur grâce à sa naïveté, son éternelle bonne humeur et sa vision toujours positive du monde.

On se retrouve totalement ébloui par la fraîcheur du texte, par cet humour très bien géré et surtout la façon de voir les choses, une vision qui fait fort réfléchir, notamment avec toute la philosophie contenue dedans, et qui pourrait même changer la façon dont certaines personnes voient le monde et leur entourage, allant donc jusqu’à changer la vie de ces personnes.

Tout cela, géré de main de maître, est un plaisir énorme à la lecture, et, même après avoir terminé le livre, on pense encore beaucoup à l’histoire et son message, restant ainsi plongé dedans malgré tout.

Un message ressort du livre : souriez à la vie, et peut-être qu’elle vous sourira à son tour.

Le style de l’auteur est fantastique, aussi frais que l’histoire et très agréable à lire, ce qui nous permet de nous plonger avec encore plus de fascination dans les événements.

Concernant les personnages, ils sont vraiment haut en couleurs, très drôles et fascinants, et on se sent rapidement extrêmement proche de Dragonette, cette dame qui sourit à la vie et à laquelle la vie finit par sourire, qui a une façon de voir les choses extrêmement positive et qui la partage avec nous, pour notre plus grand plaisir et une très grande émotion.

En bref, nous avons ici un magnifique livre, un coup de coeur énorme pour moi qui m’a fait faire une découverte fantastique. On plonge ici dans beaucoup d’humour très bien géré, agrémenté d’une vision du monde fort positive ayant pour but de nous montrer que, à force de sourire à la vie, celle-ci nous sourit à son tour. Un livre d’une fraîcheur exceptionnelle qui peut, avec ce message, aller jusqu’à changer des vies, j’en suis convaincu.

Tout cela est augmenté d’un superbe style d’écriture et de magnifiques personnages.

Un livre à lire au moins une fois dans sa vie, sous peine de passer à côté de quelque chose de magnifique !

 

Si la femme mange du lion, c'est pour faire rugir l'homme

Marie-France de Monneron

Zinedi

Contemporain

252 pages

20 €

 

Garlon

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 19/12/2014