Tartelettes, jarretelles et bigorneaux de Françoise Dorner

 

 

Quatrième de couverture :

Liza déménage et empile ses cartons dans les menus décombres de sa vie sentimentale. Alexandre, son mari homosexuel, l'ayant épousée pour se protéger de lui-même, l'a quittée depuis 4 mois pour réfléchir à leur étrange couple. Pour l'instant, c'est Benjamin, le jeune déménageur, qui occupe l'appartement vide avec sa gouaille moqueuse, son insolence et son charme de beau garçon sexy. Cette rencontre de hasard favorise les confidences et les aveux. Benjamin a senti les désarrois de Liza, comme elle a deviné les blessures d'enfance du jeune homme. Pourquoi ne pas mélanger des destins si contrariés ? Benjamin n'a jamais eu de père. Liza trouve le sien plutôt encombrant. Ils décident d'une escapade en Normandie. La camionnette file vers le Tréport. Derrière eux, Alexandre, très malheureux et très seul lui aussi, ne les perd pas de vue. Au rendez-vous des coeurs brisés, tous trois peuvent retrouver les meilleures raisons de vivre.

Chronique de Sybille :

Ce livre m'a tout de suite intrigué, surtout par son titre, que je trouvais très drôle et très original. Je remercie donc les éditions Albin Michel pour m'avoir permis de le lire. Ceci dit, j'en attendais tellement de ce livre que j'ai été un peu déçue, je dois bien l'avouer !

L'histoire est plutôt banal : il s'agit d'un déménagement..En soit, rien d'original, ceci dit, l'auteure a réussi à rendre l'histoire mignonne et touchante ! En effet, Liza est perdue, elle ne veut pas jeter ses souvenirs, elle se retrouve seule dans cette épreuve, et se demande comment elle va pouvoir remonter la pente. Elle va rencontré Benjamin, un déménageur venu l'aider dans sa tâche, et qui va finir par s'incruster carrément chez elle. Il va totalement la cerner et va la bousculer un peu...

j'ai beaucoup aimé le personnage de Liza, je l'ai trouvé fragile et perdue. Même si parfois, on a envie de la secouer pour qu'elle se réveille un peu, on arrive sans trop de soucis à la comprendre...Ceci dit, j'ai trouvé parfois que l'auteure poussait son personnage à la caricature ! En effet, Liza avait réussi à garder un bon paquet d'objets de son enfance, qui ne lui servait plus à rien...Donc, certes, on a tous des petits souvenirs de notre enfance, mais de là à tout garder, il y a des limites.

Par contre, je n'ai pas du tout réussi à cerner le personnage de Benjamin, je ne comprends pas ce qu'il voulait à toujours rester avec Liza. J'ai encore moins compris la fin du livre, je ne comprends pas trop cette attirance pour les bigorneaux, la mer et le père de Liza...Donc j'avoue que je ne suis pas fan de ce personnage...

Malgré ce petit bémol, j'ai beaucoup aimé l'écriture de l'auteure, puisque cela nous permet de rentrer très facilement dans l'histoire. De plus, le livre compte un peu plus d'une centaine de pages, donc il se lit très rapidemment, et on le termine en une ou deux heures sans aucun soucis !

Je conseille ce livre parce qu'il est un peu décalé, et parce qu'il est touchant ! Il nous apporte une belle leçon de vie...Cependant, je ne m'attendais pas du tout à ce genre de livre, je m'attendais à quelque chose de plus drôle, plus gaie, du coup, je reste un peu sur ma fin mais ce ne sera sûrement pas le cas de tout le monde !

Tartelettes, jarretelles et bigorneaux

de Françoise Dorner

Albin Michel

230 pages

12,50 euros

 

 

Sybille

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 25/05/2012