Tragédies Salutaires, de Dario Bicchielli

 

Quatrième de couverture :

Amour et haine, liberté et oppression, éveil et repos, vie et mort, des mondes antagonistes aux frontières subtiles et capricieuses. Dans ce recueil, ces univers se côtoient sans cesse, se chevauchant et salternant au gré des péripéties de parfaits antihéros dont lanonymat transcende les forces et les faiblesses de la condition humaine.

 

Chronique de Sybille :

C'est avant tout le titre de ce recueil de nouvelles qui m'a interpellé. Je remercie l'auteur pour m'avoir permis de découvrir son univers. Depuis quelques temps, je tendance à limiter la lecture des recueils de nouvelles parce que j'ai de plus en plus de difficulté à apprécier ce style littéraire. Quelque part, c'est "soit ça passe, soit ça casse". Et bien, je dois dire que Tragédies Salutaires fait partie des recueils qui ont su me surprendre !

Bien évidemment, comme dans tous les recueils de nouvelles que je lis, certaines nouvelles m'ont plu, d'autres moins. Tragégies Salutaires n'a pas fait exception à la règle. Cependant, je dois avouer que même si certaines nouvelles m'ont moins intéressées, elles ont toutes une touche d'originalité qui fait que dans l'ensemble, on ne peut qu'apprécier ce recueil.

Deux nouvelles m'ont particulièrement touché : il s'agit des deux premières nouvelles, à savoir "Un homme qui voulait vivre" et de "Jack part au combat". Elles m'ont étonnées, je ne pensais pas du tout avoir affaire à de telles histoires ! Je les ai vraiment adoré, parce qu'elles sont originales et parce que la chute finale est tout simplement bluffante (surtout pour Jack part au combat, je n'avais pas du tout compris).

Les digressions interludiques m'ont beaucoup plu également. Elles sont très interressantes et elles apportent une petite touche de fraîcheur et permettent une petite pause entre les différentes nouvelles.

Les autres nouvelles sont plaisantes mais m'ont beaucoup moins marqué que les deux premières et les disgressions interludiques. On sent toujours la petite touche personnelle de l'auteur, ce qui est très appréciable, mais les histoires développées m'ont moins intéressées. L'idée de terminer le recueil avec "Utilitaire poétique" m'a paru être excellente. C'est vraiment une très bonne façon de finir la lecture de ce livre.

Le style de l'auteur est vraiment appréciable ! Il sait toucher le lecteur et mettre l'accent sur les côtés qu'il souhaite absolument dans ses nouvelles. L'auteur est également très doué pour détailler le caractère de ses personnages en très peu de pages, ce qui n'est pas donné à tout le monde. Ce qui me déplaît dans les nouvelles, c'est que généralement, les personnages sont très peu décrits et les histoires sont un peu bâclées mais dans ce recueil, je n'ai jamais eu ce ressenti. On sent que l'auteur maîtrise parfaitement son style et ses personnages.

Tout ça pour vous inciter à découvrir ce receuil de nouvelles qui vous permettra de passer un bon moment.

 

Tragédies Salutaires,

de Dario Bicchielli,

Mon petit éditeur

13 euros

112 pages

 

Sybille

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 20/12/2016