Tuer le père, de Amélie Nothomb

 

 

Quatrième de couverture

Allez savoir ce qui se passe dans la tête d’un joueur.

 

Chronique d’Ailayah

Ce que j’aime avec les romans d’Amélie Nothomb, c’est que la quatrième de couverture ne nous dit jamais vraiment ce dont parle le roman, ou du moins c’est tellement vague qu’on ne comprend pas trop quelle va être l’histoire. Et c’est donc une découverte à chaque fois.

Pour ce roman, elle nous plonge dans la vie de deux magiciens, Joe et Norman. Joe Whip est un jeune abandonné par sa mère à l’âge de 12 ans. Ce jeune garçon est en quête de se découvrir lui-même et également en quête d’un père. Il va en trouver un. Norman, quant à lui, est le plus grand magicien de son comté, et il va recueillir ce jeune homme voulant à tout prix apprendre de lui. Mais ce n’est sans compter la folie qui apparaît de plus en plus chez Joe. Et c’est là qu’on comprend totalement la quatrième de couverture … en effet, que se passe-t-il dans la tête de ce joueur ?

Encore une fois, c’est un roman à la Amélie Nothomb qui saura ravir ses fans. J’apprécie de plus en plus son style et les sujets qu’elle traite. Certes, il me reste encore énormément de ses romans à lire, mais dans chacun d’eux je suis sur de retrouver au moins un élément : la folie. Elle aime traiter de ce sujet. Et elle a de quoi faire. La folie peut prendre tellement de formes. L’humanité en est remplie. Dans ce nouveau roman, Amélie Nothomb aborde également le thème de la famille. Cela dit, elle l’aborde de façon tout à fait particulière et je dois dire que j’ai beaucoup aimé cette approche totalement différente de toutes les autres. Je ne m’attendais pas à ça du tout. Je n’ai vraiment pas vu venir cette fin. Les révélations que nous fait Joe nous montrent réellement à quel point la folie l’a perverti. Il se révèle enfin, et c’est loin d’être le jeune homme qu’on peut imaginer au début.

Amélie Nothomb a encore une fois su me charmer par ce roman inhabituel et très bien réalisé par cette mise en scène qui nous amène petit à petit vers les révélations finales qui lèvent le voile sur tous ces mystères. Je ne peux que vous conseiller cette lecture rapide qui saura vous faire passer un bon moment.

 

Tuer le père

Amélie Nothomb

Albin Michel

150 pages

16€

 

Ailayah

Commentaires (1)

Aurore
  • 1. Aurore | 28/06/2012
Un de Nothomb que je n'ai pas eu l'occasion de lire non plus mais la chronique me donne envie ! A voir d'ici peu donc ! ^^

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 16/02/2014