Apocalypse sur Carson City 2 : Le commencement de la fin, de Guillaume Griffon

 

Quatrième de couverture

Nevada, à quelques jours d'Halloween... Crystal bay est désormais contaminé par les fûts de produits toxiques qui se sont répandus il y a quelques heures... Rapidement des mutations bouleversent la tranquillité des autochtones. Mutants et morts vivants s'abattent sur la région... C'est dans ce chaos que les frères Blackwood, toujours en cavale, tentent d'échapper au shérif B. Justice qui les traque inlassablement. L'homme n'est plus au sommet de la chaîne alimentaire à Carsoncity.

 

Chronique de Garlon

Continuons à parler de la série de BD Apocalypse sur Carson City avec ce superbe second tome.

Les zombies sont de plus en plus présents aux alentours de Carson City. Comment les différents personnages vont-ils bien pouvoir faire pour s’en sortir vivant ?

Les choses s’accélèrent, dans ce deuxième tome, et nous voyons donc beaucoup de massacres dus aux zombies. L’horreur est vraiment très présente et très bien faite, le lecteur se retrouvant complètement plongé dans l’histoire, passionné et horrifié par les évènements.

Nous suivons un grand nombre de personnages, la plupart se faisant massacrer, pour ainsi illustrer la montée en puissance du fléau zombie.

Dans l’histoire, l’auteur continue à caricaturer les films d’horreur, ce qui a l’avantage de nous faire rire et stresser en même temps, et ainsi captiver le lecteur, lui donnant envie de savoir comment vont bien pouvoir faire les personnages pour s’en sortir et de voir ce que l’auteur va bien pouvoir inventer pour la suite.

L’auteur ne montre pas toujours les choses dans l’ordre temporel, et de nombreux évènements qui arrivent en début du tome ne voient leur origine révélée qu’à la fin. J’ai trouvé cela vraiment pas mal, très bien fait même.

Les personnages ne sont bien sûr pas du tout attachants, étant donné que l’auteur ne mise pas du tout là dessus, nous présentant une foule de personnages plus bizarres les uns que les autres, souvent voyous ou un peu fous. Ils servent principalement à l’auteur pour créer ses victimes et mettre un peu d’humour et d’horreur, à l’exception de la bande de truands fuyant la police, car il semble que l’histoire principale va tourner autour d’eux.

Les dessins sont vraiment superbes, je les adore. L’ambiance est très sombre, et les personnages sont assez horribles (et je ne parle pas que des zombies). Chaque personnage peut vous faire dresser quelques poils, car les dessins sont vraiment très particuliers.

Dans ces cas-là, il est clair que les zombies sont encore pire, vraiment horribles, et donnent une bonne dose d’horreur supplémentaire.

En bref, une très bonne histoire parodiant les films d’horreur avec beaucoup d’humour et une bonne dose de peur couplée à beaucoup de massacres et des dessins vraiment superbes et horribles à la fois font de cette BD quelque chose de vraiment très sympa à lire, et je la conseille sans hésiter.

 

Le commencement de la fin

Apocalypse sur Carson City, tome 2

Guillaume Griffon

Akileos

96 pages

15 €

 

Garlon

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 19/11/2015