Apocalypse sur Carson City, tome 3 : Entre la ville et la mort, de Guillaume Griffon

 

Quatrième de couverture

Où l’on retrouve, dans l’ordre des apparitions : le shérif Justice plus déterminé que jamais à serrer les frères Blackwood, Speed aux urgence de l’hôpital avec des malades d’un genre particulier, le Général Matthews qui, informé de la disparition des produits spéciaux, décide d’aller voir sur place en compagnie d’une troupe de choc, et le frères Blackwood, lesquels prennent leurs quartiers dans le manoir près du cimetière.

 

Chronique de Garlon

Continuons de parler de la série BD Apocalypse sur Carson City avec le troisième tome.

Le fléau zombie continue de s’abattre sur Carson City, devenant de plus en plus dangereux. Les monstres se retrouvent maintenant un peu partout, et déciment petit à petit la population.

Pendant ce temps, Speed amène sa copine à l’hôpital et les frères truands se sont réfugiés dans un vieux manoir abandonné avec leurs otages.

Mais survivront-ils au fléau qui s’abat sur Carson City ?

Les zombies commencent vraiment à se retrouver dans la ville, investissant notamment l’hôpital. L’histoire nous montre donc nombre de massacres dus aux zombies, les choses étant de plus en plus horrible et nous plongeant de plus en plus dans l’horreur la plus totale. L’aspect horreur est donc vraiment fort présent, et l’histoire n’en est donc que plus passionnante.

La caricature des films d’horreur est toujours présente, et nous voyons même à un moment des chasseurs de vampires. Mais les films d’horreur ne sont pas les seuls à être caricaturés, comme nous le montre un personnage, qui est “joué” par Chuck Norris, et qui rêve de devenir Texas Ranger. C’est vraiment très bien fait, et le lecteur se retrouve sans arrêt à s’amuser à chercher les clins d’œil de l’auteur, rendant le récit d’autant plus passionnant.

Bien que moins présent, le désordre temporel dans l’histoire est toujours assez agréable, donnant un aspect assez particulier au récit.

Les personnages ne sont bien sûr pas attachants, comme pour les deux premiers tomes, étant donné que l’auteur ne table pas du tout là dessus, ceux-ci ne servant qu’à appuyer l’avancée du fléau zombie. Mais, contrairement à ce que je pensais, ils ne sont pas là que pour servir de victimes, comme nous le montre Speed, toujours présent et dont l’histoire prend une bonne partie de l’histoire. La bande de truands est bien entendu toujours présente.

Nous apprenons donc à mieux connaitre les personnages, mais ne nous attachons pas à eux pour autant, cela n’étant pas du tout le but de la BD.

Les dessins sont toujours aussi particuliers, les personnages étant tous très horribles, donnant un aspect très sombre à la BD, et cela même sans voir les zombies. Ces derniers sont encore mieux faits, ils sont superbement dessinés et assez effrayants. Un point très positif pour les dessins, donc.

En bref, ce troisième tome est dans la lignée des deux premiers, avec une montée de plus en plus importante du fléau zombie. Bien que nous ne nous sentions pas plus proches des personnages, nous commençons à mieux les connaitre, car certains commencent à rester sur le long terme. Les dessins sont quand à eux, vraiment superbes, les personnages étant vraiment dessinés de façon sombre et particulière.

A lire, donc !

 

Entre la ville et la mort

Apocalypse sur Carson City, tome 3

Guillaume Griffon

Akileos

96 pages

15 €

 

Garlon

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 19/11/2015