Le bleu est une couleur chaude, de Julie Maroh

 

Quatrième de couverture

 


« Mon ange de bleu

Bleu du ciel

Bleu des rivières

Source de vie... »

La vie de Clémentine bascule le jour où elle rencontre Emma, une jeune fille aux cheveux bleus, qui lui fait découvrir toutes les facettes du désir.

Elle lui permettra d'affronter enfin le regard des autres.

Un récit tendre et sensible.


Chronique d'Archessia


Pour changer un peu, j'aimerais vous présenter une BD.
Première BD de Julie Maroh (Dans mes liens, Les coeurs exacerbés), cette histoire est avant tout une histoire humaine, l'histoire de Clémentine, ado qui se cherche, qui avance à taton dans la vie, et qui se trouve confrontée à son propre désir.
Désir qu'elle considère comme malsain, car "pas normal".
Ce désir, elle l'éprouve vraiment pour la première fois de sa vie, et l'objet de son désir, c'est Emma, jeune fille aux cheveux bleus croisée sur la grand place.
Elle ne lui a jamais parlé, elle ne sait rien d'elle.
Seuls leurs yeux se sont suivis, pendant un instant, le temps de quelques pas.

Le trait de Julie, et sa façon de raconter cette histoire, sont d'une finesse incroyable.
On pourrait même éliminer tout les phylactères de la BD tellement les expressions de ses personnages sont bien rendues.
Le ton employé dans cette BD, parlant de l'homosexualité mais aussi de l'adolescence, une période où on se cherche beaucoup, est vraiment juste.
Rien n'est caché, édulcoré.
Mais rien n'est exagéré non plus, pas de mélodrame pour faire larmoyer le lecteur.

Pour tout ces points, c'est un récit qui m'a émue, qui m'a révoltée par moment, qui a échauffé mes sens à d'autres.
Julie Maroh est une artiste qui débute très fort et qui, je l'espère, aura encore beaucoup de BD de cette qualité à nous proposer!

 

Le bleu est une couleur chaude

Julie Maroh

Glénat

152 pages

14,99 €

 

Archessia

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 03/04/2012