Les voleurs de cerveaux, de Cyril Launais

 Le

Quatrième de couverture :

Nantes, 1957. Alors que le pont transbordeur vit ses dernières heures, des cadavres de moutons sont découverts aux pieds du géant d'acier.

Quelques jours plus tard, Luc Renard, livreur attitré de la librairie Bouquain, découvre un de ses clients assassiné à son domicile. Par mégarde, il emporte avec lui un indice : un carnet dans lequel l'homme, comptable dans une société de transports, a consigné certains faits et gestes de son employeur. Arpentant les rues de la ville à la recherche du criminel, le livreur téméraire finit par croiser la route d'un industriel mégalomane et d'une bande de truands nerveux de la gâchette, persuadés que l'avenir de l'homme se trouve... dans le cerveau des moutons !

Chronique de Sybille :

Grande première pour moi : je chronique une Bande Dessinée ! Ce n'est absolument pas mon genre de lecture habituellement mais j'ai eu l'occasion d'interviewer l'auteur à la radio cette semaine, donc bien évidemment, j'ai lu cette BD atypique éditée par les éditions SIXTO. Cette BD fait partie de la collection Casanostra, une collection de BD régionale.

Toute l'histoire se déroule dans les rues de Nantes dans les années 50. Luc Renard, un livreur travaillant pour une librairie nantaise, découvre lors de sa tournée, le cadavre d'un client. Il va être mêlé à un trafic de moutons volés et aux affaires d'une bande de gangsters. Nous, lecteurs assoiffés d'aventures, allons le suivre avec avidité pendant cette folle course poursuite où les découvertes seront de plus en plus surprenantes.

Bien évidemment, cet album m'a énormément plu puisque le coeur de l'action se déroule dans la ville où je vis depuis toute petite. C'est donc très appréciable de découvrir les vieux tramways, le pont transbordeur, la place du commerce ou encore le quartier Guist'hau des années 50. Mais ce n'est pas la seule raison pour laquelle il faut absolument découvrir cette BD. En effet, sachez que les dessins et le graphisme (en noir et blanc, comme l'ensemble des BD de la collection Casanostra) sont d'une qualité indéniable. Tous les personnages, à l'exception de Luc Renard, ont une tête caractéristique. Les personnages ont des airs des personnages de Lautner et des Tontons Flingueurs, "un hommage" selon Cyril Launais, l'auteur et le dessinateur de cette BD.

L'enquête elle-même est vraiment atypique et originale. Le trafice de moutons volés est vraiment un thème que je ne connaissais pas et que j'ai trouvé intéressant d'exploiter.

Bref, que des points positifs pour découvrir le coup de crayon talentueux de ce dessinateur et pour découvrir notre magnifique ville de Nantes !

 

Retrouvez l'interview de Cyril Launais sur la radio Prun'

 

Les voleurs de cerveaux,

de Cyril Launais

éditions Sixto,

 

Commentaires (1)

Yv

Nantais (de la banlieue proche) comme toi, j' ai aimé cette BD pour exactement les mêmes motifs que toi, le scénario, les dessins et les rues de Nantes

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 09/01/2014