Lune et l'autre, de Gabriel Germain

Lune

Quatrième de couverture

La rencontre inattendue de trois être solitaires malmenés par le destin, sur fond de Japon contemporain encore empreint d’une ancestrale magie.

Dans un Tôkyô rêvé qui pourrait porter la signature de Miyazaki ou Murakami, une prostituée hébétée, Risa Tsukiyo, émerge d’un cauchemar éveillé : elle vient, dans sa chambre du love hotel White Rabbit, de tuer son souteneur. Dans sa fuite, la jeune femme terrifiée heurte un passant et perd son portefeuille, mais réussit à rejoindre la gare routière où elle saute dans le premier bus en partance pour le village de son enfance. À bord, Risa découvre une étrange petite fille, Hana, qui semble elle aussi voyager seule et fuir la grande ville sans véritable but. L’une et l’autre vont sympathiser, au point de ne plus se quitter et de poursuivre ensemble leur périple hasardeux. Pendant ce temps, le passant qu’a heurté Risa dans sa fuite, Shin’ichiro, est plongé dans une introspection inquiète et douloureuse. Incapable d’assumer sa paternité prochaine, débordé dans son travail, ce jeune salaryman se sent perdre pied et voit dans l’inconnue dont il vient de trouver le portefeuille une possible bouée de sauvetage. Mais lorsqu’il se rend chez elle, il découvre à côté de la jeune femme alitée le cadavre d’un homme… Quelle est la véritable Risa ? Celle du bus, qui semble peu à peu retrouver une certaine joie de vivre au contact de la petite Hana ? Ou celle du White Rabbit, perdue et affolée, qui accueille avec gratitude l’aide spontanée de Shin’ichiro ? Risa, Hana, Shin’ichiro…
Menée avec délicatesse et empathie, l’évocation de ces trois solitudes intimement mêlées se sublimera dans le passage d’une vie à une autre, au coeur d’un Japon qui, au-delà des apparences de la modernité, n’a rien perdu de son ancestrale magie.

Chronique de Garlon

Entrons dans une nouvelle BD assez intéressante.

Une jeune prostituée décide de fuir pour retrouver le village de son enfance. Sur la route, elle croise une petite fille seule qu’elle prend sous son aile.

Mais son essence reste attachée à sa chambre de prostituée et elle y rencontre un jeune homme.

Bien que la BD reste fort mystérieuse pour moi, je l’ai fort appréciée.

On se retrouve rapidement pris dans une histoire très bien pensée qui nous pousse au coeur des relations humaines dans une aventure originale et pleine de surprises.

La BD se lit très vite, en partie car il y a peu de dialogues, mais aussi car on est tellement pris que les pages tournent à toute vitesse.

Beaucoup d’émotions également dans ce livre, notamment au niveau de la petite fille ayant perdu sa mère, qui ne manquera pas d’émouvoir le lecteur.

Les éléments fantastiques du livre sont très mystérieux et, bien que j’ai compris la plus grande partie et que je trouve cela très bien pensé, quelques points restent mystérieux.

Les dessins sont également très bien faits, fort réalistes et parfaitement adaptés à l’ambiance de l’histoire.

En bref, nous avons ici une BD très bien pensée, avec beaucoup de surprises, d’émotions et d’éléments fantastiques, le tout complété par de très beaux dessins.

A découvrir !

 

Lune et l'autre

Gabriel Germain

Casterman

BD

128 pages

19 €

 

Garlon

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 30/06/2014