Restons calmes ! , de Soledad Bravi

restons-calmes-soledad-bravi.jpg

 

Quatrième de couverture :

 

Persécutée au quotidien par ses deux ados empêtrées dans leur crise d’adolescence (c’est de leur âge), Soledad trouve un échappatoire inespéré dans… le jogging, la course à pied ! Qu’elle va se mettre à pratiquer assidument par tous les temps et dans toutes les circonstances, qu’il pleuve, qu’il vente, qu’il neige. Bon, avouons-le, c’est aussi un peu-beaucoup pour perdre quelques kilos qu’elle juge superflus, et qu’elle « traite » par ailleurs par un régime draconien. Les ados qui la plombent + la course qui l’épuise + la faim qui la tenaille : bonjour l’humeur…

Dans un esprit très proche (et donc très drôle) de ses chroniques du Docteur Aga, Soledad livre au jour le jour un savoureux journal dessiné dans lequel nombre d’entre nous sauront assurément se reconnaître.

 

Chronique de Platinegirl :

 

Etant complètement fan des illustrations de Soledad Bravi, il ne m'a pas fallu plus de trois secondes pour me décider à lire sa dernière BD : "Restons calmes" ! J'avoue, je ne connaissais jusque là que l'aspect "illustratrice" de cette dessinatrice de grand talent, aussi j'avais une mini-peur : celle que le scenario de sa BD ne suive pas. J'ai vite été soulagée !

 

Dans "Restons calmes ! ", Soledad Bravi nous livre une sorte d'autobiographie (je ne sais toujours pas si les détails racontés dans cette BD sont réels ou pas, si elle a bien deux filles, si elle aime vraiment le jogging... ). C'est l'histoire de Soledad, quarantenaire moderne, qui décide de perdre du poids, en mettant notamment l'accent sur la course à pied. Même si j'ai toujours autant de mal à croire qu'on puisse du jour au lendemain aimer le sport (malgré les preuves scientifiques que c'est une addiction), j'ai trouvé l'histoire convainquante, et surtout pas moralisatrice envers ceux qui, comme moi, ne se bougent pas de la semaine. Cela nous donne donc un scenario sympathique, bien dans l'air du temps, et qui s'articule autour de divers thèmes qui s'enchainent parfaitement bien (ce n'est pas une BD façon : une page = une histoire) et jouent parfois sur le comique de répétitions.

Mais, franchement, si je vous recommande "Restons calmes ! ", ce n'est pas tant pour l'histoire (que j'aurais sûrement plus aimée si j'avais pu me projeter dans son héroïne, mais je ne suis ni maman ni quarantenaire ... ni sportive ! ) que pour ses illustrations. Cette BD est vraiment très bien construite, elle met divinement bien en valeur la patte de Soledad et m'a donné, par son ambiance et son univers, un coup de frais très appréciable dans ma vie de stagiaire débordée.

 

Inutile de s'attarder plus longtemps, je vous laisse décider en votre âme et conscience si les illustrations que vous pouvez voir ci-dessus, sur la couverture de "Restons calmes ! " vous donnent envie de (re)découvrir cette dessinatrice aux doigts d'or ! J'aurais tendance, évidemment, à plus la conseiller aux adolescentes et jeunes adultes.

 

Restons calmes !

Soledad Bravi

Casterman

136 pages

15 euros.

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 27/05/2012