No Pasaran

 

No Pasaran 1 : Le Jeu, de Christian Lehmann et Antoine Carrion

no-pasaran-1.jpgÀ Londres, dans une boutique de jeu vidéo excentrée, trois adolescents français en voyage scolaire découvrent un jeu étrange dont le propriétaire du magasin, un homme déjà âgé à l’air tourmenté, leur assure qu’ils n’en ont jamais expérimenté de semblable. Et de fait, lorsqu’ils le testent à leur retour en France, les trois complices sont stupéfaits : réalisme, précision, sophistication, ce jeu de guerre, de conquêtes et de mort, « le plus prestigieux de l’univers » comme il se qualifie lui-même, les envoûte immédiatement. 
Les modes de jeu qu’il propose – corps à corps, stratégie, etc. –, adossés à des scénarios directement inspirés des grandes guerres de l’histoire (le Vietnam, les guerres napoléoniennes, les deux guerres mondiales, la guerre d’Espagne, etc.) suscitent une telle empathie que les adolescents voient bientôt leur quotidien bouleversé. L’un d’entre eux, choqué, doit être hospitalisé d’urgence, tandis que le plus violent des trois, poussé par un environnement familial d’une grande dureté, s’abandonne avec une jubilation malsaine aux horreurs qu’il commet dans l’espace du jeu. 
Tous vont bientôt comprendre que la frontière qui sépare le jeu du réel devient de plus en plus poreuse…

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau