Les Maléfices de la Thaumaturge, Trolls de Troy tome 5. Arleston et Mourier

Quatrième de couverture

Troy est un monde fascinant, où la magie intervient dans le quotidien de tous. Chacun en effet possède un pouvoir, petit ou grand, plus ou moins utile. L'un a le don de figer l'eau en glace, l'autre de fondre le métal d'un regard.... On trouve sur Troy toutes sortes de créatures, mais les plus redoutables pour l'être humain sont sans nul doute les trolls. Pourtant, ces terribles prédateurs sont sympathiques. Ils chassent le dragon; cueillent le paysan et possèdent d'innombrables recettes pour les accommoder. Mais un jour, les hommes décident d'exterminer les trolls et forment un groupe de chasseurs aux terribles pouvoirs.

 

Chronique d'Alexandre

Je vous parlerai aujourd’hui du cinquième tome de la série Trolls de Troy : Les Maléfices de la Thaumaturge.

Tëtram, Waha et Pröfy ont enfin terminé leur quête visant à délivrer les leurs des griffes du  Vénérable Fuquatou et de son colossal chantier des Monts de la Confluence et œuvrent avec leurs compagnons à la reconstruction de Phalompe, leur village.

Au détour d’une chasse, Tëtram et Waha s’aperçoivent que les villageois désertent la région, visiblement terrorisés par de terribles créatures. Dans l’absolu, nos héros n’en auraient pas eu grand-chose à faire, mais il s’avère qu’à côté de ces bestioles, les Trolls paraissent sympathiques aux humains, qui en viennent même à éprouver une certaine tendresse à l’égard de leurs prédateurs d’hier.

Vexés, Tëtram et Pröfy décident d’aller explorer le coin de la forêt d’où semblent venir les nouveaux monstres. Près de l’ancien temple… Pendant ce temps, Waha est capturée par un couple de bossus plutôt atypiques et est amenée dans un étrange laboratoire, où elle rencontre Aleg Rouille, la Thaumaturge…

Avec cet album on retrouve tous les ingrédients de l’Humour Troll auquel on s’est attaché durant les quatre premiers tomes, ce qui est fort agréable. On note également certaines nouveautés concernant les habitudes des Trolls, voir même de certains des personnages centraux. Le côté à moitié humain de Pröfy est ici mieux mis en évidence que dans les tomes précédents.

On retrouve également certains des personnages des premiers tomes, tels que Roken, le rival de Waha au sein du village. Aussi bête qu’il est amoureux de l’humaine, son plan machiavélique pour attirer sa dulcinée dans ses bras se révèle tout ce qu’il y a de plus stupide, même venant d’un troll… Retrouvailles fort agréables donc !

Comme d’habitude, on retrouve un scénario bien ficelé, déjanté, mais pas suffisant pour le lecteur qui y attache une grande importance. Encore une fois, lorsqu’on parcourt les pages d’une bande dessinée Trolls de Troy, l’important est de se laisser emporter par l’esprit des héros et de profiter des blagues, parfois lourdes, parfois subtiles de ces créatures, par l’esprit qui transparait au fil des planches de la bande dessinée.

Un réel plaisir à la lecture, la relecture et même à la re-relecture !

Alexandre

 

Soleil

12,83 euros

48 pages

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 03/04/2012