Anita Blake 11 : Péchés Céruléens - Laurell K. Hamilton

Quatrième de Couverture :

C'est ce qui s'appelle tomber de haut. Autrefois, j'étais l'ennemie jurée des vampires, mon nom suffisait à faire trembler les monstres. Aujourd'hui, je suis la maîtresse de Jean-Claude, le vampire Maître de la Ville, et celle de Micah, le léopard-garou. Maintenant, je suis dévorée par les appétits vampiriques et la faim primitive des métamorphes! Avouez que ma vie amoureuse est devenue un peu compliquée...
Mais pour l'heure, Jean-Claude a besoin de moi. La créatrice de sa lignée a envoyé à Saint Louis une de ses servantes les plus puissantes et les plus cruelles. Tout le monde est sur la défensive, mais je ne vais pas me laisser faire. Pour sauver ceux que j'aime, je suis prête à aller très loin...

Chronique de Ceinwèn :

 

Voici le tome 11 des aventures de Anita Blake, exécutrice de vampires. Alors qu'elle est reine des léopards et apprend à vivre avec Micah, Jean-Claude a besoin d'elle. 
L'auteur met en place des pistes pour la suite mais...voilà que maintenant les scène de cul viennent parasiter tout le livre. 
Pourtant il y avait de l'idée. Musette qui arrive sur la scène de Saint-Louis en tant que messagère de Belle Morte. Asher sera l'enjeu des deux femmes vampires, et Anita fera tout ce qu'elle peut pour garder auprès d'elle le vampire doré. 
Musette est flippante comme on apprécie, puissante et assez retorse, une admversaire de poids...enfin, elle aurait du, car une fois de plus notre réanimatrice va triompher d'une puissance sans transpirer.
Quand on y ajoute en plus un tueur en série cinglé qui en plus pourrait être lycanthrope, l'action avait de quoi nous occupé. 
Finalement on a des scènes un peu gores, et pas mal de politique vampirique qui finira par tourner à l'affrontement de cœur et de cul.
Je parais un peu cru et vulgaire, mais lisez la description des scènes avant de me jeter la pierre. 
 
L'ardeur commence à servir de prétexte à l'auteur pour mettre son héroïne dans des situations où il faut absolument qu'elle couche avec quelqu'un pour ne pas risquer de mourir et, pour émouvoir le lecteur, faire mourir les autres. Résultat : Anita va finir par devoir se taper le premier venu dans la rue à ce rythme.
 
La couverture est sublime, je regrette vraiment que le contenu soit un peu moins bon que ce que j'attendais. Si au début, c'était une série un petit peu sanglante, mais accessible à un plus grand nombre, plus on avance plus on va devoir limiter ces livres à un public de connaisseur. Le sexe ou l'amour ce n'est pas cela.
Comme le dit le mari de l'auteur, LKH est capable d'écrire des scènes très hot. Tant mieux, mais qu'elle se tourne vers l'érotisme assumé dans ce cas.
Parce que moi, je souhaiterai que ses intrigues tiennent leurs promesses, et qu'il ne suffise pas d'une partie de jambe en l'air pour se débarasser des vilains.
 
PS : si vous vous posez la question, céruléen est bien une teinte de bleu, mais comme l'éditeur venait juste de sortir un tome avec une couverture bleue, ils voulaient changer de teinte, voilà pourquoi la couverture est rouge.
 
 
Péchés Céruléens
Anita Blake 11
Laurell K. Hamilon
Milady
672 pages
9.20€

Ceinwèn

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 28/06/2012