Anita Blake, tome 20 : Liste Noire, de Laurell K. Hamilton

Quatrième de Couverture : 

Un tueur en série commet des meurtres aussi horribles que spectaculaires dans le nord-ouest du pays. La police locale, soupçonnant qu’elle a affaire à du surnaturel, fait appel à Anita Blake et Edward, deux marshals que peu de choses effraient. Cependant même eux, ont peur des Arlequin, créatures de cauchemar au service de la première vampire. Cette dernière a toujours besoin d un nouveau corps. Et elle est bien décidée à éliminer Edward et posséder Anita. Quel que soit le nombre de victimes qu’elle devra faire pour parvenir à ses fins.

 

Chronique de Ceinwèn :

Première bonne surprise de ce tome, on retrouve Edward ! Ce cher Edward qui, lui aussi, succombe au charme d'Anita... (pas au sens sexuel du terme, bien heureusement). On verra également Bernardo, très fugacement, et Olaf, qui gagnera des galons pour revenir plus rapidement par la suite et compliquer la vie d'Anita.

Anita fait son job de marshal, mais elle comprend rapidement que les Arlequins sont derrière les meurtres, et qu'elle ne peut rien dire à la police humaine ! Heureusement, elle est épaulé par Edward qui a toujours su se faire bien voir des autorités et aide Anita à couvrir les traces des vampires tout en les traquant.

Là où je grimace c'est qu'une fois de plus, la SEULE chose qui intéresse les flics ce sont les fesses d'Anita. Il y en a marre. Je veux dire, déjà à Las Vegas c'était leur seul sujet de conversation, et ça continue ici. Les flics sont à ce point en manque de Q et de potins, qu'ils ne peuvent que s'intéresser à elle ? Parce que du coup, tout au long du roman, Anita doit les affronter et se justifier encore et encore et encore.

Toutefois, côté érotisme, justement, l'auteur relâche un peu la pression puisque malgré maintes allusions, il n'y aura qu'une (ou deux je ne suis plus sure) scène(s) détaillée(s). Ca change ! Malheureusement, cela laisse des "trous" dans l'histoire que l'auteur a du mal à combler : beaucoup de blablas et de descriptions pour compenser, mais ça ne satisfait pas la fan des premiers tomes que je suis.

Pourtant l'auteur sait toujours mettre en place des éléments intéressants (comme les bébés marshals ou encore le jeune tigre et les Arlequins) mais elle n'arrive pas réellement à les exploiter.

Ce n'est pas un tome catastrophique, mais une fois de plus j'en attendais beaucoup plus au vu de ce qui était dedans.

 

Liste Noire

Anita Blake, tome 20

Laurell K. Hamilton

Bragelonne

360 pages

22 €

 

Ceinwèn

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 21/09/2015