Cassandra Palmer 4, La Damnation de l'aube de Karen Chance

cassandra palmer la damnation de l'aube karen chance bit lit urban fantasy fantasie urbaine milady cassandra palmer pritkin merlin mircea amour vampires pythie magie possession démon apollon

Quatrième de Couverture :


Cassandra Palmer peut bien être la Pythie, toute puissante maintenant, ça ne veut pas dire que les gens ont arrêté de chercher à la tuer. La majorité des puissants du monde surnaturel ne veulent pas de la trop indépendante Cassie comme chef des clairvoyants et rien ne les arrêtera tant qu'elle ne sera pas six pieds sous terre. Le Sénat des vampires apporte son soutien à Cassie mais leur protection a un prix : l'alliance avec le séduisant Mircea qui l'a proclamée comme étant sienne. Mais même les vampires auront du mal à la garder en vie maintenant que le dieu Apollon, la source du pouvoir de la Pythie, en pince pour elle. Pour sauver sa vie, et le monde, Cassie va devoir confronter son créateur une bonne fois pour toute.

Avis :


Le résumé ne me parait pas tout à fait juste, surtout la partie sur Apollon : s'il est celui qui a transmis le pouvoir à la première Pythie, il n'en est pas la source ; il n'en pince pas pour Cassandra et enfin ce n'est pas son créateur !
Ce que j'aime chez cet auteur c'est qu'elle nous fait immédiatement rentrer dans l'intrigue. Plutôt que de faire des dizaines de pages pour resituer les faits, elle préfère faire une sorte de prologue dans lequel on débarque comme un cheveu sur la soupe - comprenez au milieu de l'action - qui sert à vous mettre dans l'ambiance. Après quelques rappels seront glissés dans l'histoire pour que tout le monde se raccroche aux branches.


Ce tome ci ne déroge pas à la règle : Cassie est dans le passé et se retrouve au milieu d'une fusillade avec l'ancienne Pythie ! Mais outre une blessure aux fesses et une indication vague, Cassie n'apprend rien d'utile là-bas - l'ancienne Pythie se contente de lui signaler que ce n'est pas pour rien que les Pythies sont toujours choisies parmi les voyantes : elles sont les plus à même de connaitre les conséquences de leurs actes.

Côté intrigue : on reprend là où on en était resté : Cassie est peut-être la Pythie mais le Cercle d'argent - l'ensemble des mages - refuse de la légitimer. Ils refusent de voir un électron libre en lieu et place de leur Chef. Surtout quelqu'un comme Cassie qui a grandi à la cours d'un mafieux et qui est protéger par le Sénat ! De son côté le Sénat la soutient - et tente de la protéger - dans l'espoir d'exploiter ses pouvoirs. Je rappelle que la Pythie est sensée être neutre hein…Et pour ajouter à la confusion Mircea l'a déclaré comme sienne - et ils sont donc mariés suivant la loi des vampires. Mais si les hormones de Cassie font des bonds devant Mircea, elle arrive plus ou moins à garder la tête froide : il lui cache des choses importantes, la tient à l'écart, la considère comme une poupée, et surtout ne lui demande pas son avis. Alors quand en plus elle réalise qu'elle ne le connait pas du tout, le doute s'installe et rien ne va plus.
Mais Cassie c'est que les affaires de cœur doivent passer en dernier : elle doit à tout prix convaincre le Cercle et le Sénat de travailler ensemble - et d'arrêter de chercher à la tuer par la même occasion - de façon à pouvoir opposer un front unis à Apollon. Ils sont en effet assez puissants pour le repousser, mais pas si tout le monde se tire dans les pattes. Or toutes ses tentatives de rapprochement se soldent inévitablement par un désastre. Si les mages et les vampires n'ont pas sa peau c'est Augustin - le créateur de mode qui rend ses vêtements magiques - qui aura sa peau pour détruire systématique ce qu'elle porte et qui vient de chez lui
L'intrigue s'approfondit et s'enrichit et les rebondissements sont nombreux. L'action est toujours dense, voir même un peu trop si on ne fait pas attention. On peut se laisser déborder. Mais à mon sens c'est le plus aboutit des tomes des aventures de Cassie. Tout y est : l'intrigue, les personnages, la maitrise. Bref, j'adore. Et en plus on en apprend un peu plus sur les parents de Cass’.
Parlons-en des personnages : Cassie ne sait toujours pas à quels saints se vouer. Mais si elle ignore beaucoup de choses, elle n'est pas totalement idiote pour autant. Et courageuse : pas question pour elle de rester en arrière, il faut qu'elle fasse quelque chose. Elle va compter beaucoup sur les autres, et elle aura des alliés inattendus, mais on ne pourra jamais la traiter de lâche.
Mircea est assez peu présent, mais quand il est là il monopolise l'attention, même s'il parait sensiblement plus fatigué qu'avant. Il est fidèle à lui-même, et veut protéger Cassie, même si sa loyauté va d'abord au Sénat. Il vous surprendra cependant par un “Yeee-ahhh” qu'on ne voit pas venir et qui m'a fait éclater de rire dans le métro !
Si vous pensiez que Laurell K Hamilton avait le monopole des scènes érotiques dans la salle de bain vous allez changer d'avis : je ne regarderai plus ma douche du même œil moi !
Et enfin il y a Pritkin … ah Pritkin ! Mon personnage préféré et que je verrai bien avec Cassie. Ce mage guerrier qui a plus d'un tour dans son sac, a mauvais caractère, mais est loyal et soutiendra Cassie est véritablement à croquer ! Et la scène dans la salle de surveillance oh là là…. - vous ne trouvez pas qu'il fait chaud d'un coup ?
Voilà ! Vraiment un vrai bonheur à lire pour moi, avec ce tome ci qui reste le meilleur des 4. Bien sûr je regrette un peu la fin, qui est certes maitrisée, mais qui va un peu vite à mon goût ! Et j'en suis à me demander ce que nous aurons dans le tome 5 !
Mais s'il est du niveau de celui-ci je prends sans hésiter !
 
La damnation de l'aube
Cassandra Palmer 4
Karen Chance
Editions Milady
512 pages
8€
 
 
Ceinwèn

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 24/05/2012