Cassandra Palmer, tome 6 : L'attrait des Etoiles, de Karen Chance

Quatrième de Couverture :

Être une déesse est nettement moins marrant qu’on croit. Surtout quand vous n’êtes qu’une demi-déesse, que vous venez de l’apprendre et que vous ne savez pas encore très bien ce que vous faites. Mais ce n’est que le sommet de l’iceberg pour Cassandra Palmer, qu’on appelle aussi la Pythie, l’oracle en chef fraîchement intronisée de la communauté surnaturelle. Car elle doit également sauver un ami d’un sort pire que la mort, se coltiner un maître vampire de plus en plus possessif et… empêcher une horde de ses propres disciples de dévaster le monde !

 

Chronique de Ceinwèn :

J’étais très heureuse à la sortie VF de ce tome, ayant le tome en VO mais pas le courage de passer trois jours intense (c’est à ce jour le roman le plus difficile que j’ai lu en anglais).

Après les événements du tome 5, Cassie est prête à tout pour ramener Pritkin, par la peau du cou s’il le faut. Mais il faut qu’elle gère en parallèle son boulot de Pythie, et franchement elle a du mal.

C’est un tome qui me laisse plutôt interloquée. Cassie se fait marcher dessus par tous ces bien-pensants qui veulent "l’aider" mais qui au fond la séquestrent et Mircea... (qu’on ne voit qu’à l’occasion d’une brève scène, désolée les fans). Mircea se comporte comme un s*** manipulateur et particulièrement versatile : il donne des ordres concernant la Cassie, la considérant comme sienne, mais se refuse à lui adresser la parole...Ça me dérange profondément et j’attendais de Cassie plus de réaction, qu’elle l’envoie promener.

Elle a droit à une protection de part son statut, dont elle n’hésite pas à renvoyer les vampires de Mircea, d’autres prendront la place.

Côté magie, je n’ai pas compris la réaction des sorcières. Une telle entrée en matière indique plus qu’elles méprisent la nouvelle Pythie, mais affirme être à son service (ce qu’on a oublié de dire à Cassie d’ailleurs). Alors certes, elles vont servir à quelque chose, mais ça m’a chiffonné.

Et enfin Pritkin. Ah la la… Pritkin.

Têtu comme une mule et toujours sexy, le mage a accepté sa condition de prisonnier politique. Il ne veut pas que Cassie risque sa vie pour lui, surtout quand sa propre existence est sur le fil du rasoir. Mais la jeune femme n’en fait qu’à sa tête et ne le laissera pas tomber, quitte à faire des alliances étranges.

Dans ce tome, on a l’impression de ne pas avancer. La situation est sensiblement la même au début qu’à la fin, et Cassie ne semble pas vraiment avoir intégré ce qu’il s’est passé entre les deux. On sent bien qu’elle n’évoluera pas quant au fait que tout le monde la prend pour une jolie idiote.

La seule chose qui évolue, un peu, c’est que Pritkin semble avoir admis ses sentiments. Cassie est elle-même sur la bonne voie, mais a encore un peu de mal à se l’avouer.

C’est un tome que j’ai pris plaisir à lire, retrouver les personnages et tout, mais je trouve dommage que rien n’avance. Il n’y a que peu d’évolutions et on se demande quel est le but de ce tome.

De plus, si l’auteur a fait des coupes dans les transitions pour éviter les longueurs (heureusement, le livre est déjà bien épais), les scènes d’actions restent toujours confuses, bien que décrites avec moult détails.

Je me répète, c’est une bonne série, mais ce n’est pas une lecture détente. Il faut être concentré dessus pour ne rien laisser passer.

 

 

L'attrait des étoiles

Cassandra Palmer, tome 6

Karen Chance

Milady

480 pages

8.20 € (poche) - 4.99 € (numérique)

 

Ceinwèn

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 20/09/2015