Charley Davidson, tome 11 : Onze tomes au clair de lune, de Darynda Jones

Onze tombes au clair de lune

 

Quatrième de couverture

VOUS SAVEZ, CES MAUVAISES CHOSES QUI ARRIVENT AUX GENS BIEN ? C’EST MOI.

D’habitude, ma journée typique comprend des maris infidèles, des personnes disparues, des hommes d’affaires véreux… et des démons, des dieux maléfiques et des gens qui sont morts. Beaucoup, beaucoup de gens morts. Désormais, je dois également apprendre à vivre avec ma nouvelle condition de déesse toute-puissante et mère de la sauveuse de l’univers. Les forces de l’enfer sont prêtes à tout pour me détruire, mais quand on est mariée au fils de Satan, difficile de ne pas tenter le diable…

 

Chronique de Melisande

Onze tomes au clair de lune est le 11e tome de la série Charley Davidson, une série que j’affectionne particulièrement car même si la situation est dramatique, Charley a un tel humour – parfois pourri j’en conviens – pour essayer de détendre l’atmosphère et de dédramatiser des situations qui sont pourtant compliquées et annonciatrices de mauvaises nouvelles.

J’ai beaucoup aimé ce tome car il nous en apprend plus sur l’univers et sur ce qui va se passer dans la suite. Cela ne présage rien de bon, mais Charley tente de faire de son mieux pour se « souvenir » de ses vies, de voir le rôle de chacun dans cette guerre qui se fait sentir de plus en plus. On sent dans l’atmosphère que quelque chose de gros se prépare, même si souvent on ignore quoi exactement.

Il y a encore beaucoup de non dits, de choses cachées et ce n’est qu’au compte goutte que les informations nous parviennent. On est aussi frustrée que Charley qui, comme nous, apprend des choses sur son compte ou ceux qui l’entourent, et je ne parle pas que de son cher mari Reyes qui reste encore une énigme en bien des points.

On sent que la « fin » approche car bon nombre d’éléments se mettent en place en cette prévision. On en apprend plus sur l’univers, sur le rôle de chacun à jouer et au vu de la fin de ce tome, ça ne présage rien de bon. J’avoue que j’ai été très frustrée de cette fin, j’aurai aimé avoir la suite pour pouvoir enchaîner et savoir ce qui allait se passer parce que voilà… C’est horrible de nous faire ça, un bon cliffhanger comme il faut pour nous donner envie de lire la suite. Bien joué Darynda Jones, même si je n’apprécie pas des masses…

Je ne veux pas trop en dire sur l’intrigue même parce qu’arrivé au 11e tome c’est difficile d’éviter les spoilers et je pense qu’il vaut mieux aussi y aller « à l’aveugle » et se laisser emporter par l’auteur dans cette nouvelle aventure. En tout cas, c’est toujours aussi prenant et intéressant, je ne me suis pas ennuyée un seul instant. Certes, le côté détective se perd peu à peu par rapport aux premiers tomes, donc il n’y a plus la « double intrigue » mais il faut dire que Charley a déjà de quoi s’occuper avec les anges et autres créatures infernales qui veulent s’en prendre à elle et surtout à sa petite fille. Du coup, elle a d’autres choses à se préoccuper que résoudre des affaires en tout genre.

Les personnages sont toujours aussi attachants et intéressants, il est évident qu’arrivé au 11e tome, on les aime et on leur souhaite que tout se passe bien pour eux. Charley a une vraie « armée » autour d’elle qui sont prêts à tout pour l’aider, à protéger sa fille donc on sait que le moment venu elle ne sera pas seule. C’est un vrai groupe qui s’est formé et il est clair qu’on n’aimerait pas qu’ils leur arrivent malheur à chacun d’eux. Seuls les derniers tomes nous diront ce qu’il en est de ce point de vue là…

En bref, Onze tomes au clair de lune est un tome intéressant car il met en place doucement mais sûrement la fin de la série. Pour le moment rien n’est certain donc j’ai hâte de lire la suite pour voir ce que ça va donner parce que pour le moment, ça n’annonce rien de bon… L’univers s’approfondit toujours un peu plus, ce qui n’est pas pour me déplaire, l’intrigue est bonne et bien menée, même si le côté détective privé s’efface peu à peu pour laisser place au « lutte de pouvoir » de la guerre à venir, parce que c’est clairement ce qui nous attend. Les personnages sont toujours aussi intéressants et attachants même si on craint pour chacun d’eux à tout instant. Bref, je veux la suite, je veux savoir ce qui va leur arriver à tous… Mais il va falloir prendre son mal en patience, ça ne va pas être pour tout de suite…

 

Onze tomes au clair de lune

Charley Davidson, tome 11

Darynda Jones

Milady

Bit-lit

380 pages

8,20 €

 

Melisande

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 03/09/2017