Chasseuse de la nuit 5 : Réunis dans la tombe, de Jeaniene Frost

reunis-dans-la-tombe.jpg

Quatrième de couverture

Après sa transformation en vampire, Cat Crawfield pensait pouvoir mener une vie tranquille auprès de son mari Bones. C’était sans compter sur le fait que sa nature hybride ne la laisserait jamais rien faire comme tout le monde, pas même mourir. Ses nouvelles capacités inattendues vont permettre à un fanatique d’attiser les tensions entre goules et vampires, mettant en péril une trêve ancestrale. Cat et Bones n’ont d’autre choix que de se battre une fois de plus car un affrontement entre ces deux puissantes communautés serait désastreux pour le monde entier.

 

Chronique de Melisande

Je dois avouer que j’avais assez hâte qu’il sorte ce livre parce que j’aime beaucoup cette série, notamment le couple Cat / Bones qui fonctionne à merveille. Mais même si j’ai pris énormément de plaisir à lire cette série, que je continuerai quoi qu’il arrive parce que je l’aime beaucoup, je dois avouer que ce tome est en partie un peu décevant et qu’il n’est pas à la hauteur de ses prédécesseurs (notamment les tomes 1 et 2).

Maintenant que le couple se porte à merveille dans le meilleur des mondes (ou presque) je dois avouer que la série perd un petit peu de son intérêt, dans le sens où l’on sait qu’ils filent le parfait amour (surtout après un tome 4 où des vérités devaient être dites et où ils prennent conscience de leur attachement l’un pour l’autre) alors on n’a plus à s’inquiéter et se demander ce qu’ils vont advenir. Le couple va plutôt bien dans l’ensemble (même si des « scènes de ménage » peuvent toujours apparaître), on n’en est pas au même point que lors des deux premiers tomes où c’était un « je t’aime, moi non plus » permanent. Il faut avouer que c’est ce qui donnait de l’intérêt à l’histoire. Du moins, ça ajoutait énormément parce que les intrigues étaient absolument géniales. Quand une histoire d’amour est compliquée, mouvementée c’est toujours plus drôle à la suivre que lorsque le couple file le parfait amour, qu’ils sont ensemble et que rien ne les séparera). Et là, c’est ce que l’on a du coup, on ne se pose plus de questions sur le couple et donc il faut que l’histoire derrière suive, sinon le livre perd complètement de son intérêt. Sans oublier que c’est de l’urban fantasy, l’action est sensée primée sur la romance (sinon c’est de la romance paranormale à la JR Ward avec sa Confrérie de la Dague Noire) sauf qu’ici, ça n’est pas le cas, ou pas tout à fait.

L’effet grisant de cette série c’est le couple, il ne faut pas le nier, c’est eux qui portent toute l’histoire, donc si Cat & Bones n’étaient pas là et tels qu’ils sont : à se serrer les coudes ou bien à s’engueuler, ça serait moins drôle, mais il faut quand même une histoire intéressante et une intrigue qui en valent la peine. L’idée de départ est plutôt bonne : des vampires disparaissent mystérieusement, on sait que les goules préparent quelque chose. Cat et Bones vont donc se lancer dans une enquête, quelque peu officieuse puisqu’on ne peut pas afficher ouvertement aux goules et à son leader, que les vampires les surveillent de trop près, pour ne pas se faire prendre et déclencher inévitablement une guerre à cause d’un détail. Evidemment, tous ne se passera pas forcément comme prévu, des attaques vont venir, car si une guerre est sur le point d’être déclarer entre les vampires et les goules, c’est principalement à cause de Cat et de sa nature quelque peu dérangeante.

Voilà, ce que je peux dire de l’intrigue, sans pour autant spoiler, parce que ça n’a pas d’intérêt de lire le livre après. L’idée est plutôt bonne, vu les précédents évènements, ça semble logique d’en arriver là et c’est pas mal. Jeaniene Frost mêle toujours la romance / « vie quotidienne » de Cat et Bones, tout en y mêlant leur vie compliquée dans le surnaturel avec les problèmes des goules, etc. malheureusement, je trouve que la plupart du temps, c’est un blabla incessant, que ça n’avance pas toujours et que finalement tout est résolu avec « facilité » à l’extrême fin du livre. L’auteur ne nous avait pas habitué à ça et du coup j’en ressors un peu mitigée et sur ma fin. Je trouve cette histoire trop tranquille finalement. Il n’y a pas autant de suspense, de tension et de problèmes que dans les précédents tomes. Même le 3e que je pensais être le moins bon jusque là, on avait eu des moments très dramatique et touchant qui prenait au cœur. Là, ça n’est pas totalement le cas. Il y a son lot de dramatique, je ne dis pas le contraire (j’étais triste) mais ça ne m’a pas autant touché et autant « perturbé » (peut être un peu fort de dire ça, mais bon) que dans les tomes précédents. Et je trouve ça dommage parce que je sais que l’auteur en est tout à fait capable (le tome 2… raah la la…).

Le livre est un peu trop facile à mon goût au niveau de l’intrigue. L’histoire est bien menée, je n’ai rien à dire la dessus, mais l’intrigue, elle pêche un peu, les choses se mettent petit à petit en place (peut être un peu trop lentement ?). Et je trouve que certains personnages manquent un peu, on les voit, mais trop rapidement (Spade et Denise par exemple – sans citer pourquoi – je trouve qu’ils ne servaient pas à grand-chose, ce n’était pas assez exploité, alors que l’idée était bonne et que ça aurait pu faire quelque chose de super, mais finalement…). Quant au méchant de l’histoire, bah il n’est pas aussi impressionnant que ça, c’est dommage, Gregor avait plus de saveur déjà dans le tome précédent, là… Par contre, là où je n’ai rien à redire c’est sur Marie, j’ai vraiment adoré, et c’était bien pensé.

Bon, je pense que je vais en rester là, mon avis est assez mitigée, mais j’ai quand même passé un bon moment de lecture, mais c’est vrai qu’en y réfléchissant, il faut être honnête, ça n’est pas le meilleur tome et que l’histoire aurait pu être 3 fois plus palpitante avec son lot de batailles, morts… un côté plus tragique et dramatique, hors ça n’est pas totalement le cas et je trouve ça dommage parce que l’auteur en est tout à fait capable et elle a un tel univers, de tels personnages qu’il est possible de faire quelque chose de grandiose. Par contre la fin est « un peu surprenante » et pour le coup je suis bien contente d’avoir un extrait du tome suivant pour continuer un peu parce que vu la fin abrupte, ce n’était pas très sympa.

Voilà, donc un tome qui était pas mal, quand on est fan de Cat et Bones, on ne peut qu’aimer, mais on est obligé d’admettre que ce n’est pas le meilleur tome de la série, que le côté romance a peut-être davantage pris le pas sur l’action (comme dans les spin off finalement). Ça ne m’avait pas dérangé pour les spin off avec Spade / Denise et Mencheres / Kira, je savais à quoi m’attendre, je savais que ça serait une histoire d’amour sur fond d’action pour donner un autre intérêt, mais à la base les Chasseuse de la nuit ne sont pas comme ça et donc de retrouver ce « genre là » avec Cat et Bones, a un côté décevant. L’auteur nous a habitués à bien mieux donc… J’attends de voir le 6e tome parce que j’aime toujours l’univers, les personnages et que vu la fin (et début du 6e tome) je suis curieuse de voir ce qu’elle va nous faire.

 

Réunis dans la tombe

Chasseuse de la nuit 5

Jeaniene Frost

Milady

Bit-lit

384 pages

7,60€

Melisande

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 02/11/2014