Eva Miller 2 : Emrys, d'Elodie Morgen

 emrys.jpg

Quatrième de couverture

« Depuis que je suis devenue vampire, je n'ai plus une minute de tranquillité...

Entre le décès de ma mère, la succession de notre chef, un tueur psychopathe à mes trousses et un étrange démon qui ne cesse de m'obséder...

Je ne sais plus où donner de la tête, mais je n'imaginais pas que la situation pouvait devenir plus difficile... Et pourtant ! »

 

Chronique de Melisande

Je tiens tout d'abord à remercier l'auteur Elodie Morgen de m'avoir permis de lire son livre. Elle m'avait déjà proposé le 1er tome et elle est revenue, pour m'offrir ce 2nd volume. Je dois avouer que j'avais été mitigée par le premier tome, j'avais trouvé beaucoup de choses à redire, cependant l'univers qu'elle avait construit était suffisamment intéressant pour que je veuille en savoir plus sur cette vampire hors norme répondant au nom d’Eva Miller. C’est donc avec plaisir que j’ai lu ce 2e tome.

Je dois avouer que j'ai bien fait de continuer, même si dans le genre (urban fantasy) j'ai lu de bien meilleurs séries (mais il faut comparer ce qui est comparable), cette série en vaut quand même la peine je pense. Dans un premier temps, je pense qu'il faut voir ça comme des novellas plutôt que comme des romans à proprement parler (cela en raison de l'épaisseur du texte, sinon on peut être déçu je pense, j’avais eu ce sentiment en lisant le 1er tome) mais ça n'en reste pas moins plaisant à lire et sympathique. Il y a de bons éléments et l'auteur sait intriguer suffisamment son lecteur pour l'appâter.

Dès le début on rentre dans le vif du sujet, la mère d’Eva a été attaquée par quelqu’un mais ils ignorent l’identité du tueur, si bien qu’Aaron, le chef du clan dans lequel appartient Eva l’hypnotise pour lui faire revivre son attaque afin de découvrir le nom de son agresseur, au bout d’un long moment assez douloureux, un nom en ressort : Emrys. C’est donc une vendetta qui s’annonce pour retrouver cet « Emrys » que personne ne connaît pour se venger de cette agresser, mais cela ne changera pas le fait que la mère d’Eva n’aura plus jamais la même vie.

L’action arrive dès le début, on sait où l’on arrive et pour ma mémoire parfois défaillante, il y a un petit rappel des éléments qui se sont déroulés dans le premier tome (ça c’est une bonne chose pour moi ! D’autant que ça fait un moment que je l’avais lu). On apprend donc l’agression de la mère d’Eva et les vampires vont vite agir. Je dois avouer que parfois les choses arrivent peut être un peu trop facilement, une personne qu’on ne connaît, ni d’Eve, ni d’Adam va arriver, les informer qu’il connaît Emrys et veut les aider dans leur vengeance. Cela paraît peut être un peu trop facile et ça tombe vraiment à pic, mais pourquoi pas.

L’intrigue se déroule plutôt bien, c’est bien mené la plupart du temps, (malgré ce que je viens de dire) donc c’était plutôt plaisant à lire, et des souvenirs que j’ai du premier tome, ça me paraît plus vraisemblable. Après le livre est court (à peine plus de 200 pages et c’est écrit relativement gros) donc au final c’est assez restreint, les choses se passent vite, tout file droit si bien qu’il n’y a pas de « suspenses ». On arrive droit aux réponses que l’on souhaite et tout se déroule peut être un peu trop facilement (pour la plupart, il y a quand même un petit suspense sur l’identité d’un nouveau personnage). C’est peut être le seul reproche que je ferai, c’est que ça va un peu trop vite, trop « droit » dans le sens où tout coule trop de source et qu’il n’y a peut être pas suffisamment de rebondissements, ou du moins à des choses qu’on ne s’attend pas vraiment. (J’ai l’impression de pédaler dans la semoule dans mon explication là, si ce n’est pas clair, dite-le moi !).

Je trouve également que l’écriture de l’auteur fait bien plus mature et maîtrisée. Du moins, j’ai trouvé ça différent et dans le bon sens du terme ! Je n’ai pas grand-chose à dire d’autre à ce niveau là, c’est fluide et plutôt bien écrit et ça, c’est vraiment appréciable, parce que ça n’est pas toujours le cas quand on lit des livres auto-publiés, ou bien lorsque ce sont de jeunes auteurs.

Niveau personnage, je trouve qu’Eva a davantage mûrit, elle a des soucis « intérieurs » à résoudre (cette partie… c’est un choix de l’auteur, je le respecte, j’attends de voir si ça a une vraie incidence sur l’histoire parce que bon… je ne l’aurai pas spécialement développé, après à voir comment c’est traité dans la suite). Elle va se retrouver face à des situations douloureuses et « compliquée » si bien qu’elle va devoir user de sang froid pour parvenir à ses fins. Quant à Azaël, le nouveau venu, je l’ai trouvé assez mystérieux et intéressant. Dommage qu’il ne soit vu que « superficiellement » pour le moment, mais je pense qu’on en découvrira plus dans la suite (surtout quand on voit la fin de ce tome) donc j’attends de voir ce que ça peut donner avec lui.

En tout cas, ça a été une bonne surprise, j’ai davantage apprécié ma lecture dans ce tome. Il y a peut être quelques éléments qui sont à revoir (pour moi, j’aime quand c’est compliqué et long, oui, l’adepte des pavés n’est pas comblée à ce niveau-là) mais c’était vraiment pas mal. L’histoire tient bien la route, il y a quand même quelques surprises, les personnages sont intéressants (et je n’aurai jamais pensé à ça pour certains !). Une bonne lecture, qui a été « trop » rapide mais c’est sûr que je lirai la suite parce que ça m’intrigue tout ça et vu ce qu’elle a introduit dans son univers, ça ne peut que me plaire (oh ça rime !).


Emrys

Eva Miller 2

Elodie Morgen

Auxilivre

220 pages

10€


Melisande


Eva Miller 1 : De l'autre côté, d'Elodie Morgen


Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 25/02/2013