Les Chroniques de MacKayla Lane, tome 4 : Fièvre fatale, de Karen Marie Moning

Quatrième de couverture

« À la merci de mes ennemis, je lutte pour survivre... et pour ne pas tomber sous le charme de celui que je me suis juré de tuer... Mais je sens que je perds la bataille et que les frontières entre notre monde et celui des Faës sont en train de céder. Je sens que j'entame le combat le plus difficile de ma vie mais je ne laisserai pas tomber, je sais que j'ai des alliés et, plus important, la mémoire de ma sœur assassinée à défendre.

Saurais-je faire face à la vérité ? »

 

Chronique de Ceinwèn

/!\ Attention présence de spoilers par rapport aux tomes précédents ! /!\

Dans le tome précédent, Dublin est tombé. Les murs séparant les Unseelies des humains sont tombés et cela à conduit le monde au Chaos. Partout sur la planète, les Unseelies apparaissent aux yeux des humains également.

Mais la résistance s'organise. Néanmoins, Mac ne voit pas tout cela. Depuis Halloween, elle est prisonnière du charme fatal des Prince Unseelies, qui fait d'elle une Priya, une "pute" à Faës.

Elle se meurt dans l'espoir d'un contact sexuel, et rien ne semble pouvoir l'atteindre, mais c'était sans compter Barron qui lui a promis de l'aider contre un coup de main.

La grande question est : arrivera-t-il à sortir Mac de cet état, et comment ? La réponse à cette question est particulièrement savoureuse à mon goût, mais c'est un point de vue personnel !

Car il y a toujours le problème des Faës en liberté à Dublin et les Sidhe-Seer semblent démunies face à la menace. Rowena les tiens d'une main de fer, mais elles sont impuissantes et enragent.

Et où à disparu Christian ?

Autant de question que l'on se pose, et qui nous tourne autour durant notre lecture ! On est bien loin des premiers tomes et qu'une Mac rose bonbon. Là les évènements sont dramatiques, et le noir est de rigueur.

J'aime de plus en plus cette série qui s'éloigne d'une héroïne tête en l'air, pour en faire quelqu'un de battant et de courageux. Les évènements s'enchaînent et me passionnent toujours autant, réussissant à m'accrocher au livre - même en VO (et croyez moi, lire le langage djeun'z en VO c’est pas de la tarte).

Bref, vraiment un très bon tome qui - comme le précédent - s’interrompt au milieu de l'action. C'est alors une torture de devoir attendre pour lire la suite ! (m'en fous je l'ai lu, et elle est trop bien !).

 

Fièvre fatale

Les Chroniques de MacKayla Lane, tome 4

Karen Marie Moning

J'ai lu

Bit-lit

597 pages

12,50€

 

Ceinwèn

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 21/01/2016