Georgina Kincaid, tome 1 : Succubus Blues, de Richelle Mead

 

 

Quatrième de couverture

Succube (n. m.) : Démon qui prend l’apparence d’une femme pour avoir des relations sexuelles avec un mortel.

Georgina Kincaid est succube à Seattle. A priori un choix de carrière plutôt sympa : la jeunesse éternelle, l’apparence de son choix, une garde-robe top-niveau et des hommes prêts à tout pour un simple effleurement. Pourtant, sa vie n’est pas si glamour : pas moyen de décrocher un rancard potable sans mettre en péril l’âme de l’heureux élu. Heureusement, elle est libraire, et son travail la passionne ! Livres à l’œil, moka blanc à volonté… et la possibilité d’approcher le beau Seth Mortensen, un écrivain irrésistible qu’elle rêve – mais s’interdit – de mettre dans son lit. Mais les fantasmes devront attendre. Quelqu’un s’est mis en tête de jouer les justiciers dans la communauté des anges et démons. Bien malgré elle, Georgina est propulsée au cœur de la tourmente. Et pour une fois, ses sortilèges sexy et sa langue bien pendue ne lui seront d’aucun secours.

 

Chronique de Platinegirl

Ce livre a déjà été chroniqué par Melisande sur le Lire Ou Mourir, mais je me suis dit que vous auriez peut-être envie de connaître mon avis à son sujet. En effet, Melisande est une fan inconditionnelle de Richelle Mead, l'auteure de cette saga bit-lit (parmi tant d'autres) et, pour ma part, c'était mon tout premier Richelle Mead.

J'ai choisi ce roman pour partir en "vacances" en Angleterre du fait de son format édition Milady : poche, pas cher et surtout super épais du haut de ses 512 pages, il me promettait des heures de lecture ! A noter que ce roman a une très jolie couverture, qu'il est bien mis en page et qu'il a tenu le coup durant mes heures de lecture : il n'a pas pris une ride !

Franchement, je ne me souvenais même pas ce qu'était un succube avant d'ouvrir ce roman ! J'ai vite eu droit à une petite mise à jour de mes connaissances sur les démons, vampires... et je me suis vite pris au jeu de partager la vie / le destin de Georgina, une héroïne de bit lit vraiment attachante. Peut-être (sûrement ? ) parce que l'écriture de Richelle Mead est fluide, agréable à parcourir...

Je me suis tant pris au jeu que j'étais Georgina, pour tout dire (avec tout ce que cela signifie dans la mesure où on est bien en présence d'un roman de bit lit, comprendre : avec quelques scènes sexy..). Les amis de Georgina sont devenus les miens, j'avais peur pour ma peau quand quelques mauvais présentiments m'assayaient... mais, finallement, je me suis fait avoir comme un bleu par l'histoire : impossible pour moi de deviner les réelles implications de ses aventures ! J'adore cette sensation, tout ne me semble pas "trop facile", comme ça.

Au final, j'ai adoré ma lecture, évidemment ! C'est du pur plaisir pour moi, pile ce dont j'ai besoin maintenant que je suis nomade en Angleterre !

 

Succubus Blues

Georgina Kincaid, tome 1

Richelle Mead

Milady

512 pages

8 euros.

 

Voir aussi la chronique de Melisande

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 29/09/2015