Harper Blaine 2, étreinte mortelle - Kat Richardson

 

 

Quatrième de Couverture :

Harper Blaine était détective privé à la petite semaine, jusqu’à sa mort… Depuis notre Harper est devenu Arpenteuse, elle a la capacité de traverser la frontière ténue qui sépare le monde des vivants du royaume du paranormal. Et apparemment, ses nouveaux pouvoirs la portent vers toutes sortes d’affaires pour le moins « étranges ». Quelques jours avant Halloween, Harper est engagée par un groupe de recherche universitaire qui bûche sur la création d’un poltergeist artificiel. Le directeur des recherches soupçonne l’un des participants de truquer l’expérience, mais l’enquête d’Harper va révéler une tout autre réalité: ils ont réussi. Lorsqu’on découvre un membre du groupe terrassé par une mort brutale et inexplicable, Harper doit déterminer si le meurtrier ne serait pas le fantôme… ou un individu un peu trop humain.

Chronique de Ceinwèn :

Je l'ai reçu en même temps que le second tome de la série "les gardiens des éléments". Donc je ne peux pas m'empêcher de comparer les couvertures. Mais là où la série de Rachel Caine a des couvertures splendides et assez représentatives, cette série est clairement moins gâté.

Les illustrateurs ont essayés de rendre l'ambiance de la Brume mais...le résultat si il est parlant, n'est pas des plous esthétique, et a un peu de mal à nous donner envie d'acheter. De plus l'allusion à Chinatown est un peu prématurée en couverture.

Concernant l'écriture, si l'auteur donne l'impression d'un peu plus savoir où elle va concernant la Brume on change un peu d'orientation par rapport au tome 1. Mais je lui reproche (ou peut-être est-ce dû à la traduction ?) toujours de nous faire de longues descriptions techniques pas très claires et un peu brouillonnes! Le paragraphe sur les techniques de magiciens pour faire tourner les tables est particulièrement ardu et je ne vois pas du tout quels sont les mouvements décris. Mais j'étais peut être fatiguée. Excepté ces défauts qui perdurent depuis le tome précédent, l'auteur a tenu à avoir une atmosphère oppressante, un scénario dense et pourtant au final l'intrigue n'est pas si compliquée. Du coup on se demande un peu pourquoi avoir tant compliqué les choses.

Concernant les personnages, Harper est - bien sur - sur le devant de la scène et bosse non-stop, c'est tout juste si elle a le temps de dormir, ce qui contribue à l'atmosphère du livre en général, et au rythme dur du livre en particulier. On voit assez peu Quinn, ce qui est dommage, quand à Will ne cherchez pas ! Idem pour Cameron - qui fait une apparition assez furtive et inutile, et Carlos qui n'arrive qu'assez tard et qu'on voit peu vu l'épaisseur du livre. De même Chaos, le petit furet, est moins présente et c'est dommage car ses pitreries faisaient bien rire, et apportaient une légèreté au livre, et des sourires, qu'on n'avait pas en dehors.

Passons au scénario. Un air de déjà vu chez Harper Connelly (et tiens le même prénom) : Harper se fait embaucher par un professeur de psychologie pour déterminer qui pourrait saboter l'expérience. Il est extrêmement cartésien, et il étudie le comportement d'un groupe de personne qu'il a persuadé de l'existence des fantômes : ils auraient créés leur propre esprit frappeur et pourraient le contrôler. Ce professeur refuse de croire aux fantômes, et est persuadé qu'on lui saborde l'expérience lorsque celle ci prend de l'ampleur, mais à côté de ça il croit aux phénomènes psychokinétiques de l'esprit...moi ça me parait sacrément contradictoire ! On ne peut pas croire que l'esprit est capable de certaines choses, et refuser ce qui ne correspond pas à notre souhait. C'est un personnage étrange, et cette contradiction est présente constamment dans l'action ce qui gêne un petit peu.

Bref, Harper prend son job au sérieux, et va interroger les gens et examiner les lieux pour déterminer si quelqu'un triche ou non. Mais très vite les choses vont prendre une autre tournure avec la mort de l'un des participants et des phénomènes dangereux inexplicables.

Il est évident que quelqu'un contrôle l'esprit frappeur, et que c'est un dangereux psychopathe !

Ce côté étude sociologie/psychologique sur le comportement de groupe, l'autosuggestion et la révélation de cinglés en puissance est effrayant de réalisme. D'ailleurs j'avais entendu parler de cette étude - dont il est brièvement fait mention à un moment - ou on divise un groupe de personnes en deux catégories : les gardiens et les prisonniers. Les gardiens peuvent faire tout ce qu'ils veulent - leurs actions n'auront pas de répercussions dans le monde extérieur - mais ils doivent s'occuper des prisonniers, et ces derniers doivent obéir aux ordres. Cette étude révèle que très vite les gardiens deviennent cruels et manipulateurs et n'hésitent pas à faire du mal aux "prisonniers". Etude effrayante...alors je ne vous dis pas le degré du cinglé de l'histoire ici !

Toutes les micro-intrigues satellites sont assez anecdotiques et n'apportent finalement rien - excepté de l'épaisseur - à l'histoire. Mais bon, peut être que l'auteur a cherché à montrer la difficulté à percer les intentions d'une personne.

La fin est un peu tirée par les cheveux, mais sous tension et clôt l'histoire de façon assez radicale !

En bref, ce livre est très oppressant, et les histoires concernant la Brume toujours aussi nébuleuses à mon goût. Ceci dit ce n'est pas une mauvaise série - ici on mise plus sur le scénario du tome que sur les aventures personnelle de l'héroïne - et les histoires sont intéressantes bien que parfois un peu dense et difficile à suivre si on fait autre chose à côté.

3.5/5

 

Etreinte Mortelle

Harper Blaine 2

Kat Richardson

Eclipse

384 pages

14.90€

Ceinwèn

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 27/06/2012