Jane Yellowrock 1, Tueuse de Vampires, de Faith hunter

 

 

Quatrième de couverture :

L’année dernière, Jane a frôlé la mort en anéantissant une famille de vampires sanguinaires qui semaient la terreur parmi la population. Après des mois de convalescence, la voilà de retour, prête à se battre à nouveau. Sauf que, cette fois, elle a été engagée par ceux qu’elle a l’habitude de tuer: des vampires.

Entre la maison close, pleine de véritables belles de nuit, et un motard Cajun sexy qui réveille ses sens, Jane doit rester concentrée pour remplir sa mission… sinon la prochaine peau qu’elle devra sauver pourrait bien être la sienne. Bienvenue à la Nouvelle-Orléans!

Chronique de Ceinwèn

                Première constatation : l’héroïne est unique ! J’avais lu qu’il y avait un ressemblance avec l’héroïne de Patricia Briggs (la coyote Mercy Thompson) toutefois je ne suis pas, mais pas du tout, d’accord. Certes les pouvoirs de l’héroïne sont assez atypique (je ne l’avais jamais rencontré au cours de mes lectures) mais leurs caractères sont résolument opposé. Jane est assez impertinente, elle aime provoquer les gens (de préférences les gens dangereux, ou simplement ceux qui peuvent lui causer des ennuis), elle devient vulgaire quand elle manque de protéines (je ne veux pas de son budget viande) et se bat comme un garçon des rues.

                Ignorante de son passé, vivant parfois difficilement son présent, Jane a du mal à faire cohabiter sa mission avec les souvenirs que celle-ci réveille en elle. Mais elle est Jane Yellowrock, Tueuse de Vampires ! (enfin c’est ce que dit son site web). Elle ne va pas se laisser abattre, et malgré les douleurs, physiques et morales, elle va mener sa mission à bout. Coûte que coûte.

                Bref l’héroïne est assez intéressante, et respecte le style bit-lit. D’ailleurs le ton de narration est à l’image de la couverture : parfois brutal, un peu rock, et non dénué de détails.

                Quant à l’intrigue, un très bon point. Une histoire intéressante avec un enquête bien ficelée et un dénouement aussi surprenant qu’inhabituel. On pourra reprocher à l’auteur le manque d’importance de l’enquête face à l’histoire de Jane, mais pour un premier tome, on va supposer que c’est pour poser les fondations de la série.

                A voir donc pour les niveaux d’intrigue, mais quand même un bon 7/10 pour l’ensemble.

 

Tueuse de Vampires

Jane Yellowrock, 1

Faith Hunter

Eclipse

432 pages

18€

Ceinwèn

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 27/06/2012