Jane Yellowrock 3 : La Lame de Miséricorde, de Faith Hunter

 

janeyellowrock3.jpgQuatrième de Couverture :

Les loups-garous débarquent à la Nouvelle-Orléans ! Et ils y retrouvent leurs ennemis de longue date : les vampires.

En tant qu'employée de confiance de Léo Pelissier, maître de la ville, c'est à Jane de trouver un terrain d'entente. Mais qui est ce mystérieux Girrard, qui déclare avoir été l'ancienne "Lame de Miséricorde" de Léo ? Et pourquoi ce puissant assassin est-il de retour ?

Chronique de Ceinwèn :

Merci aux éditions Eclipse de m'avoir permi de lire ce troisième opus des aventures de Jane Yellowrock.

Dans ce tome, il n'est pas question du passé de Jane, il est entièrement tourné vers la politique de la ville entre les créatures surnaturelles. Alors que Jane - en couple avec Rick LaFleur (enfin) - espère pouvoir profiter tranquillement de sa liaison en faisant un petit hob facile de sécurité, les choses vont aller de travers, vite.

Léo va demander à Jane un service - enfin, lui donner un ordre serait plus exact - et Jane va se retrouver à devoir défendre sa vie contre une meute de loups pas commodes qui en veulent à mort à Léo. Débarque alors Gi qui dit être l'ancienne Lame de Miséricorde de Léo. Il lui sauve la vie, mais disparait avant que Jane ait eu toutes les réponses à ses questions.

Les métamorphes félins commencent à se révéler à la TV, et ils négocient avec les vampires. Mais les loups sont exclus, plus encore : ils sont en guerre ouverte contre Léo.
Une fois de plus, c'est dans le passé des vampires que Jane va devoir fouiller pour trouver des réponses, et assez vite. La situation dégénère rapidement. Entre complots des vampires, attaques des loups et la disparition de Rick, Jane est sur la brèche.

Manipulée de toute part, il lui faut trouver la vérité là où même ses alliés lui donnent au mieux des demi-vérités.

Si on oublie le côté "invraisemblable" déjà présent dans les deux premiers tomes (comme la chevelure dans laquelle elle planque des pieux ET un flingue, ou son sac à métamorphoses) ce tome est pas mal. Le début est un peu chaotique, mais rapidement on plonge tellement loin dans la politique qu'on est happé par l'histoire. Le défaut de toujours suivre Jane c'est que nous n'avons pas assez de recul pour mieux comprendre les événements donc il faut attendre qu'elle comprenne tout.

Cette histoire est plutôt bien menée : tout finit par se recouper et va trouver une explication. Mais je n'aime vraiment aucun des personnages. Léo est un salaud manipulateur et égoïste, les félins des arrogants qui se croient au dessus de tout, les loups des êtres de bas étages, les flics ne sont plus les amis de Jane (là j'ai pas compris), Rick disparait et Gros Bras conserve sa loyauté à Léo quoi qu'il arrive.

Pauvre Jane en voit de toutes les couleurs, et on compatit avec elle. Elle n'est vraiment pas aidé. En plus la sorcière - soeur de Molly - semble trafiquer quelque chose de pas net. Dommage, une alliée en moins.

La question de la Lame de Miséricorde est très intéressante. Amenant une dose de mythologie bien maitrisée par l'auteur, le mystère plane un moment sur l'histoire malgré les indices de Gi. L'idée de l'assassin qui aide Jane sans être tout à fait un allié est vraiment bonne. Je regrette presque de ne pas l'avoir plus vu . Qu'il n'est pas eu une plus belle place, mais je reconnais que vu son rôle c'était un peu dur.

En bref, beaucoup d'actions et de politique passé un début un peu brouillon. La Nouvelle-Orléans perd de son importance, et ne devient plus qu'un cadre. Une belle chasse avec la porteuse de peau la plus violente du coin ^^ Si vous avez aimé les premiers tomes, celui-ci est meilleur. Toutefois je ne crois pas qu'il le soit assez pour rattraper ceux qui n'ont pas aimé les tomes 1 et 2.

 

 

 

La Lame de Miséricorde

Jane Yellowrock 3

Faith Hunter

Ed. Eclipse

443 pages

17€

 

Ceinwèn

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 27/06/2012