Kolderick 1 : La Fille du Dashi, de Christy Saubesty

Quatrième de Couverture :

En Australie, une unité de combattants vampires vit en plein désert, sur le domaine de Kolderick. Leur lutte ancestrale contre un groupement de fanatiques les a conduits à allier leurs forces avec d’autres créatures surnaturelles. Leur but : protéger l’humanité et sauver leur espèce.
Arrachée aux siens avant même sa naissance, Tayla, issue d’un métissage rare, est programmée pour anéantir les vampires jusqu’au dernier, mais ses origines la rattrapent.
Leur première confrontation va bouleverser toutes ses convictions remettant en cause le rôle qu’elle doit réellement jouer dans cette guerre. 

Chronique de Ceinwèn

La Fille du Dashi est un roman faisant intervenir des vampires, de la magie et de la manipulation génétique. Cela fait un gros univers à mettre en place, avec un certain nombres de contraintes. De ce point de vue là, l'auteur ne s'en tire pas trop mal (même si pour ce qui est de la génétique, l'auteur prend quelques libertés) je regrette simplement qu'on n'en sache pas plus sur l'histoire des différents groupes. Malgré les quelques explications de l'auteur, je trouve que l'ensemble reste très mystérieux / nébuleux.

Une originalité c'est, comme pour la série Riley Jenson, l'action se situe en Australie et va faire intervenir des hybrides. Comme pour la série de J.R. Ward La Confrérie de la Dague Noire et dans une moindre mesure Minuit, on va suivre un groupe de guerriers vampiriques qui a pour but de se dévouer à la défence de leur espèce, leur chef étant le plus grand/beau/fort etc.

Côté intrigue, au départ l'histoire part dans tous les sens. C'est une succesion de courts paragraphes, aux phrases succintes, qui passent d'un lieu à l'autre, de personnages à d'autres, etc. C'est très déroutant et un peu étourdissant. Heureusement, après quelques chapitres de ce traitement, l'histoire se pose un peu plus et on reste de plus en longtemps au même endroit. Les différentes petites histoires s'éclaircissent et les liens se forment. C'est plus reposant et on peut alors plus facilement se poser et s'intéresser à l'intrigue. 

Pour ce qui est de l'essence même du scénario je ne veux pas trop en dire pour laisser la découverte aux lecteurs : en synthétique on suit l'affrontement du groupe de vampires, aidés par leurs alliés magicien, contre deux groupes d'humains qui ont jurés leur perte. L'un est dirigée par une femme qui s'est spécialisée dans la manipulation génétique et a créé des hybrides par des actes monstrueux afin d'avoir de meilleures armes contre ses ennemis. Un jour, elle réussira à enlever une femelle enceinte d'un enfant très spéciale : le fruit de l'amour entre une fae et un magicien. Se cristallisera alors des decennies de haines et les choses vont se précipiter pour tout le monde. 

Si le début a été un peu déroutant et perturbant, j'ai progressivement réussi à me plonger dans l'histoire. Il y a un mélange d'originalité et de déjà-vu, mais ça fonctionne assez bien. J'ai apprécié l'intrigue, même si je regrette de ne pas en avoir eu plus dans ce premier tome. Il a un goût d'introduction (il y a beaucoup à itnroduire) et du coup on a une certaine frustration une fois la dernière page tournée. On a toujours plus de questions et on veut connaître la suite. 

Mon seul bémol sera concernant la fille du Dashi : tout ce qui la concerne passé sa naissance me paraît un peu trop facile. C'est dommage. 

Enfin, dans l'ensemble c'est un bon premier tome qui mériterait d'avoir un peu plus d'intrigue, mais c'est surement une volonté de l'auteur aussi d'attiser la curiosité du lecteur.

 

La Fille du Dashi

Kolderick 1

Christy Saubesty

Rebelle - Lune de Sang

267 pages

17€

 

Ceinwèn

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau