L'Executrice, tome 8 : Deadly Sting, de Jennifer Estep

 

Quatrième de Couverture

Red is definitely my color. Good thing, because in my line of work, I end up wearing it a lot. 

Most people shy away from blood, but for an assassin like me— Gin Blanco, aka the Spider—it’s just part of the job. Still, it would be nice to get a night off, especially when I’m attending the biggest gala event of the summer at Briartop, Ashland’s fanciest art museum. But it’s just not meant to be. For this exhibition of my late nemesis’s priceless possessions is not only the place to be seen, but the place to be robbed and taken hostage at gunpoint as well. No sooner did I get my champagne than a bunch of the unluckiest thieves ever burst into the museum and started looting the place.

Unlucky why? Because I brought along a couple of knives in addition to my killer dress. Add these to my Ice and Stone magic, and nothing makes me happier than showing the bad guys why red really is my color.

Chronique de Ceinwèn

Je l'avoue je suis une peu déçue par ce tome. Tout d'abord nous devions avoir une couverture avec un rabat (comme pour le tome 7) mais finalement non et du coup la couverture change de gamme de couleurs (ça encore on s'en fiche un peu). Ensuite, j'ai surtout eu l'impression que ce n'était qu'une nouvelle qui avait été un peu étoffée afin de faire patienter les lecteurs. Si encore on nous le vend comme ça très bien, mais nous le vendre comme une nouvelle aventures à la hauteur des précédentes c'est un peu exagérée.

Gin se débat toujours avec l'absence d'Owen et a accepté de mauvaise grâce d'accompagner son frère à une exposition des possessions de Mab, sa Némésis, soirée au cours de laquelle le testament de Mab sera dévoilé. Mais, évidement, les choses ne se passeront pas tout à fait comme prévu.

Par accident, Gin va se retrouver au cœur d'une étrange prise d'otage orchestrée par une famille de géants et elle devra mettre la main à la pâte pour réussir à sortir tout le monde de là plus ou moins indemne. Quitte à devoir côtoyer Owen qui...

C'est un peu dommage au sens où on sait que Gin est capable de venir à bout de géants. Alors oui il y a forcément un motif derrière toute cette affaire, ça serait un peu étrange sinon, mais pour autant ça sonne comme une novella étoffée.

Ceci dit le traitement de toute l'intrigue est très honnête et c'est avec beaucoup de plaisir que l'on suit Gin. Mais là où mon côté midinette se révolte c'est dans la "relation" entre Gin et Owen. Je ne comprends pas les réactions de ce dernier. Il fait des choses bizarres et les explications qui nous sont données ne sont pas vraiment utiles pour comprendre ses actions.

Je suis impatiente de savoir ce que va contenir le tome 9 mais quand je vois dans le résumé que l'histoire d'Owen revient sur le tapis je m'inquiète un peu. J'espère vraiment que l'auteur ne va pas s'embourber dans des longueurs là dedans et régler l'histoire une bonne fois pour toute.

 

Deadly Sting

L'Exécutrice, tome 8

Jennifer Estep

Bit-Lit

400 pages

6.43 € (papier) - 4.41 € (numérique) - 11.53 € (audio)

Ceinwèn

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 25/08/2015